Novembre 2021 : un marché auto toujours frappée par la pénurie de semi-conducteurs

Hyundai Kona N Line 2021
Crédit : Hyundai

La pénurie de semi-conducteur continue de se faire sentir avec un marché automobile en baisse de 3,21 % au mois de novembre par rapport à la même période 2020, pourtant frappée par un confinement.

 

Nouvelle baisse enregistrée par le marché auto au mois de novembre 2021. Le nombre d’immatriculations de voitures neuves recensées est de seulement 121 995 exemplaires, soit – 3,21 % par rapport à novembre 2020, mois où un confinement était pourtant en vigueur ! S’ils sont dramatiquement bas, ces chiffres ne sont pas une surprise, la crise des semi-conducteurs continuant de sévir.

Les modèles haut de gamme privilégiés

Pour tenter de préserver leurs marges, les constructeurs ont en effet tendance à sacrifier leurs modèles les moins rentables, d’entrée de gamme, et privilégier les versions les plus luxueuses vendues plus chères. François Roudier, de la Plateforme Automobile, précise : « Tous les véhicules d’entrée de gamme, qui font du volume, sont sacrifiés au profit du haut de gamme et des électriques. »

Avec 1 500 887 immatriculations depuis le début de l’année, le marché reste tout de même en hausse de 2,53 %, par rapport à 2020. L’année précédente était, personne ne l’aura oublié, une année très particulière avec une pandémie de coronavirus.

Vente 11 premiers mois 2021
Crédit : PFA / AAA Data

Peugeot en tête, Volkswagen dégringole

Bien que ses chiffres de ventes baissent de 22,6 %, Peugeot s’en sort mieux que les autres constructeurs avec 19 589 immatriculations. Derrière, Renault n’est pas loin puisque le losange enregistre 18 947 immatriculations (-10,93 %). Comme d’habitude, Citroën complète le podium (13 172 ex) mais voit ses ventes progresser de 14,69 % ! Dacia reste dans une bonne dynamique avec + 66,62 % et 11 085 ex. Ceci s’explique par des véhicules plus simples ne nécessitant pas autant de semi-conducteurs que la concurrence et donc des livraisons moins perturbées.

Toyota s’en sort bien avec 7 064 ex (+ 1,90 %) et passe ainsi devant Volkswagen qui subit une grosse déconvenue avec seulement 6 340 immatriculations, soit – 31,81 %. Mais ce n’est rien en comparaison de Ford qui chute de 45 % et ne parvient à livrer que 2 004 de ses modèles.

 

De l’autre côté les constructeurs Coréens se portent bien mieux. Ainsi Kia opère une belle progression de 34,61 % (avec 4 057 ex), mais Hyundai étale des chiffres bien plus impressionnants. Avec 3 286 immatriculations, la marque bondit de 108,24 % !

Novembre 2021 : tous les chiffres de ventes par constructeurs

MarquesImmatriculation voitures neuves en FrancePourcentage de part du marché du neufVariation du nombre de vente par rapport à l'année précédente
Alfa Romeo1540,13 %- 36,89 %
Alpine1720,14 %+ 75,51 %
Audi3 9973,28 %- 1,84 %
BMW3 8513,16 %- 6,69 %
Citroën13 17210,80 %+ 14,69 %
Dacia11 0859,09 %+ 66,62 %
DS1 6601,36 %- 16,83 %
Fiat3 0642,51 %- 0,52 %
Ford2 0041,64 %- 45,04 %
Hyundai3 2862,69 %+ 108,24 %
Jaguar960,08 %+ 88,24 %
Jeep7550,62 %+19,46 %
Kia4 0573,33 %+ 54,61 %
Land Rover4190,34 %- 44,65 %
Lexus2970,24 %- 16,81 %
Mercedes4 4073,61 %- 10,84 %
Mini1 9181,57 %- 2,89 %
Nissan1 9671,61 %- 5,48 %
Opel2 3811,95 %- 20,13 %
Peugeot19 58916,06 %- 22,60 %
Porsche3610,30 %- 15,26 %
Renault18 94715,53 %- 10,93 %
Seat1 2401,02 %- 27,02 %
Skoda1 8771,58 %- 37,58 %
Suzuki1 8561,52 %- 26,06 %
Toyota7 0645,79 %+ 1,90 %
Volkswagen6 3405,20 %- 31,81 %
Volvo1 3151,08 %- 9,93 %
Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article