Les véhicules Crit’air 4 bannis du Grand Paris à partir de ce 1er juin 2021

Peripherique parisien

Les véhicules Crit’Air 4 ne sont plus les bienvenues dans la Métropole du Grand Paris à partir de ce 1er juin 2021. On fait le point sur les différentes règles en vigueur.

Les ZFE durcissent leurs règles. À compter de ce mardi 1er juin 2021, la Zone à Faibles Émissions de la Métropole du Grand Paris bannit ainsi les véhicules motorisés classés Crit’Air 4. Cela concerne non seulement les diesel immatriculés avant le 1er janvier 2006 ainsi que les voitures essence d’avant 1997, mais aussi les deux-roues immatriculés avant le 1er juillet 2004. Les poids lourds, autobus et autocars d’avant 2010 subissent eux aussi les restrictions de circulation. Mais si ces derniers ont désormais interdiction de rouler de 8h à 20h 7 jours sur 7, les véhicules particuliers ou les utilitaires légers ne sont pas les bienvenues, toujours de 8h à 20h mais seulement les jours de la semaine et hors jours fériés.

Lire aussi : La fin diesel à Lyon en 2026, les premières restrictions dès 2022

Quelles sanctions ?

En cas de contrôle, peu fréquent mais réalisé de façon aléatoire, vous risquez une amende forfaitaire de 68 € si vous êtes au volant d’un véhicule particulier ne respectant pas les règles en vigueur. Pour les poids lourds, autobus et autocars, la contravention s’élève à 135 €. Sachez que si vous décidez de ne pas apposer la vignette Crit’Air correspondant à votre véhicule ou de ne pas l’afficher du tout, vous encourez une amende identique en cas de circulation et de contrôle dans une ZFE.

Quelle est la zone concernée ?

La Métropole du Grand Paris comprend globalement les territoires situés à l’intérieur du cercle défini par l’A86 (qui ne se trouve pas impactée par cette nouvelle mesure). Cependant, certaines communes situées à l’intérieur de la ZFE ne souhaitent pas y adhérer (comme Maison-Alfort, Bagneux ou Le Plessis-Robinson). Ce sont au final 67 communes qui sont concernées par le ZFE du Grand Paris sur les 79 présentes sur le secteur concerné. Cela représente 91 % des 5,6 millions d’habitants situés dans la zone géographique de la Métropole.

Carte ZFE Paris
Source : ville de Paris

Des restrictions de plus en plus sévères

Si la mise en place de la mesure a pris du retard cette année pour cause de pandémie, les limitations de circulation vont se renforcer dans les années à venir. Le 1er janvier 2022 verra ainsi les restrictions augmenter d’un cran puisque ce seront cette fois les autos Crit’Air 3 et supérieurs qui seront interdites de circulation. Cela concernera donc les diesel d’avant le 1er janvier 2011 et les essence pré 1er janvier 2006. À terme, l’objectif de la ZFE du grand Paris est d’interdire définitivement tous véhicules diesel en 2024.

Lire aussi : la fin des moteur essence et diesel en France et en Europe

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article