Bien choisir une voiture en fonction de sa boîte de vitesses

Boîte de vitesse manuelle

Il y a encore trente ans, le choix de la transmission ne se posait pas : la boîte manuelle était bien souvent l’unique solution lorsqu’il fallait choisir une voiture neuve. Aujourd’hui, la boîte de vitesses automatique occupe une part grandissante du marché. Et si c’était le moment d’y succomber ? Dans cet article, Caroom vous expliquera les avantages des boîtes de vitesses manuelles et automatiques. Nous vous aiderons aussi à y voir plus clair tout en vous guidant vers le choix le plus pertinent, pour vous.

La boîte de vitesses manuelle

Pour beaucoup, passer ses vitesses manuellement permet de mieux « ressentir » la voiture. Au quotidien, c’est aussi plus de contraintes. À l’origine, la boîte manuelle ne contenait souvent que trois rapports. Désormais, les véhicules en ont systématiquement 5, parfois 6 et jusqu’à 7. Mais cette transmission est-elle le meilleur choix de nos jours ?

Comment fonctionne-t-elle ?

Très répandue, la boîte de vitesses manuelle est généralement proposée de série sur les voitures citadines, compactes et berlines. Elle offre 5 à 7 vitesses ainsi qu’une marche arrière. Elle se commande par le biais d’un levier de vitesse qui permet d’engager un rapport en particulier. Pour cela, il est nécessaire de débrayer, grâce à la pédale d’embrayage. Le conducteur conserve une maîtrise absolue de l’allure et peut ainsi adapter sa conduite aux circonstances et à ses envies.

Quels avantages ?

La boîte de vitesses s’avère généralement fiable et endurante. Elle reste assez économique pourvu que l’on utilise la bonne plage de régime. Elle autorise également une conduite plus sportive si l’envie vous prend de monter dans les tours. L’entretien consiste à vidanger régulièrement la boîte, mais aussi à remplacer l’embrayage. Lorsqu’il subit trop de friction, il patine et ne permet plus un guidage précis de la boîte. Le plaisir de conduite est généralement au rendez-vous avec les boîtes de vitesses manuelles. Notons également qu’à l’achat, le coût est plus réduit qu’avec une boîte automatique, puisqu’il y a moins de technologie… et de poids !

Et quels inconvénients ?

Aujourd’hui, les boîtes de vitesses manuelles ne peuvent plus lutter face aux dernières générations de boîtes automatiques qui s’avèrent plus économiques en carburant, mais aussi plus performantes. La boîte de vitesses manuelle peut devenir fatigante dans les embouteillages où il est nécessaire de beaucoup utiliser l’embrayage. Beaucoup prédisent la fin prochaine de ce type de transmission. D’ailleurs, la boîte manuelle se raréfie sur les SUV, les 4×4 ainsi que les routières. À la revente, les boîtes de vitesses manuelles sont aussi moins recherchées, hormis sur les modèles à vocation sportive.

Caroom vous accompagne également pour choisir votre nouvelle auto en fonction de son type de carrosserie !

À qui convient-elle ?

La boîte de vitesses manuelle s’adresse à un public très large. Ceux qui désirent une voiture sportive (et pas simplement dynamique) pourront accroître le plaisir en choisissant cette transmission, qui demeure aussi plus légère. La boîte manuelle s’apprécie pour son coût à l’achat plus faible et son entretien moins onéreux. Elle est cependant plus contraignante. Elle n’est donc pas conseillée aux urbains, régulièrement confrontés aux embouteillages. À l’inverse, cette transmission s’apprécie à peu près sur tous les types de trajets, où elle offre un bon confort d’utilisation, une bonne souplesse et un sentiment de contrôle absolu.

💡 Conseil Caroom !
Essayez une voiture en boîte manuelle avant de l’acheter.

Toutes les transmissions ne sont pas similaires. Certaines ont des rapports courts et d’autres longs. L’embrayage peut être plus ou moins souple. Cela donne du caractère, une identité et un ressenti à chaque véhicule… Et un temps d’adaptation peut-être nécessaire. Sur certaines voitures sportives, routières ou haut de gamme, la boîte de vitesses manuelle n’est plus proposée. La raison ? Certaines boîtes ne peuvent pas supporter autant de couples.

Vous en savez maintenant davantage sur les boîtes de vitesses manuelles, intéressons-nous maintenant aux boîtes automatiques.

La boîte de vitesses automatique

Boîte de vitesse automatique

La boîte de vitesses automatique a connu un essor immense aux États-Unis. Petit à petit, elle gagne du terrain en Europe, au point de s’imposer sur certaines catégories de véhicules. La gestion s’est grandement améliorée avec le temps, ce qui aboutit à des consommations et émissions de CO2 généralement très basses. À cela s’ajoute un plus grand confort d’utilisation encore puisqu’il n’est plus nécessaire de débrayer à chaque passage de rapport.

Comment fonctionne-t-elle ?

La boîte de vitesse automatique se caractérise avant tout par un levier de vitesse spécifique. Celui-ci dispose des modes suivants :

  • D : mode Drive, qui permet d’avancer en marche avant ;
  • N : mode Neutre, qui s’emploie lorsque les voitures sont à l’arrêt, sans bloquer les roues ;
  • R : mode Reverse, qui permet d’enclencher la marche arrière ;
  • P : mode Parking, qui active le frein à main de manière automatique, en bloquant les roues.

Une fois le mode choisi sur le sélecteur (nom du levier sur les boîtes automatiques), c’est la voiture qui détermine quel rapport est le plus intéressant à passer. Au fil des générations, les boîtes de vitesses automatiques sont devenues plus réactives et parfois même sportives, avec des temps de passage très réduits. Il existe néanmoins différents types de transmission.

Quels sont ses avantages ?

La boîte de vitesses automatique nécessite bien moins d’efforts. Sans pédale d’embrayage ni de levier de vitesse à gérer, la conduite s’avère facile et la prise en main très rapide. Les boîtes récentes demeurent particulièrement agréables et économiques. Tout est plus fluide, plus rapide et la consommation, autrefois bien plus élevée, est aujourd’hui tout aussi économique qu’une boîte manuelle. En fonction de leur taille, certaines voitures imposent la boîte automatique, pour plus de confort. Il faut dire que ces transmissions de nouvelle génération sont capables d’encaisser de fortes puissances sans risquer d’altérer la transmission.

Et ses inconvénients ?

Malheureusement, la boîte de vitesses automatique souffre de quelques maux. Déjà, les technologies complexes qui sont employées nécessitent une vidange tous les 60 000 kilomètres en moyenne. Parfois, la fiabilité s’avère discutable. En effet, certains modèles disposent de deux embrayages pour toujours plus de réactivité et de souplesse, ce qui augmente d’autant plus le coût de remplacement. Outre un prix de la voiture plus élevé, ces transmissions ont aussi tendance à user davantage les plaquettes de frein et à alourdir les voitures.

À qui convient-elle ?

La boîte de vitesses automatique s’adresse à un public très large. Les urbains y trouvent leur compte en limitant la fatigue. Ceux qui optent pour des modèles plus imposants, comme les SUV ou les grandes berlines n’ont souvent pas d’autres choix. Plus qu’un public cible, la boîte auto répond à une envie et parfois des contraintes, comme un handicap qui empêche l’utilisation d’une boîte de vitesses manuelle. Plus agréable et plus souple, la boîte automatique existe en différentes versions, qui peuvent s’adapter plus ou moins aux contraintes de chacun. La grande tendance du moment, c’est les boîtes séquentielles qui apportent les fameuses palettes au volant pour monter et descendre un rapport.

Les autres modèles de boîtes de vitesses

Il existe plusieurs types de transmission annexes, qui prennent le nom de boîte de vitesses automatique, mais qui s’en démarquent pourtant dans leur fonctionnement et dans leur construction. Afin de vous aider à faire votre choix parmi les différentes offres sur le marché, nous allons découvrir ces différents types de transmission. Notons qu’au moment de choisir votre voiture neuve, ces différents aspects peuvent vous aider.

La boîte de vitesses à double embrayage

En utilisant deux embrayages fonctionnant alternativement, ces boîtes de vitesses s’apprécient pour leur réactivité. Elle comprend en réalité deux demi-boîtes qui travaillent sur les rapports pairs ou impairs.

On trouve une boîte de vitesses à double embrayage chez Renault, avec la boîte EDC, au sein du groupe Volkswagen, avec les boîtes DSG et S-Tronic ou encore chez Porsche, avec la boîte PDK.

La boîte de vitesses à variation continue (CVT)

La boîte de vitesse à variation continue, plus fréquemment appelée CVT, ne propose qu’un unique rapport grâce à un variateur dont le diamètre évolue en fonction de la vitesse. Dès lors, le bruit s’accentue avec la vitesse, ce qui demande un temps d’adaptation. Économique plus qu’agréable, cette boîte de vitesses perd des parts de marché. On les trouve au sein des Toyota, Lexus et Nissan, majoritairement.

Et la boîte de vitesses séquentielle

Enfin, la boîte de vitesses séquentielle se caractérise par la présence de palettes derrière le volant. Ces dernières permettent un mode de fonctionnement semi-manuel et offrent un meilleur ressenti, principalement en conduite sportive. Celle-ci s’inspire de technologies de la Formule 1 afin d’optimiser au maximum les passages de rapport. On trouve des boîtes séquentielles chez Peugeot, avec l’EAT8, chez Mercedes avec sa boîte DCT ou encore chez Alfa Romeo, avec l’AT8.

L’essentiel à retenir

De nos jours, les constructeurs automobiles offrent un grand choix de transmission, adapté aux besoins et contraintes de chacun.

Et vous, votre choix s’est-il porté vers une boîte manuelle ou bien automatique ? Qu’elles ont été les raisons principales qui vous ont poussé vers ce choix ? Dites-nous en commentaire !

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 26 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 
Jonathan LUCK
Publié par
Jonathan LUCK
Commentez cet article

Pin It on Pinterest

Share This