Bilan 2020 : des ventes en baisse de 27 % mais les autos électrifiées séduisent de plus en plus

Renault Zoé

Le marché automobile Français a donc subi un recul historique de 25 % en 2020, tandis que le mois de décembre limite la casse à -11 %. Les grandes gagnantes de cette année sont les voitures électriques, qui grimpent à 6,7 % de part de marché, bien aidées par les aides gouvernementales.

Avec une pandémie mondiale ayant mis de nombreuses industries à l’arrêt, il n’est pas surprenant que les chiffres de ventes de l’année 2020, comparés à 2019, soient en forte baisse. Avec 1 650 118 immatriculations enregistrées en 2020, les ventes chutent de 25,5 % en données brutes, et de 26,1 % à nombre de jours ouvrés comparables (253 jours ouvrés en 2020 contre 251 en 2019). La fin d’année n’a pas aidé avec un mois de décembre qui a vu lui aussi les ventes baisser avec – 11,8 % par rapport à la même période 2019.

Pour retrouver un volume de ventes similaire il faut remonter à 1972. À cette époque, les stars du marché étaient les Simca 1100 et autres Renault 5, la France comptait 15 millions d’habitants de moins (52 millions contre 67 millions aujourd’hui), et les foyers possédant plusieurs voitures étaient une rareté.

La belle percée des autos électrifiées

Pour aider les constructeurs et relancer la vente de voitures neuves après l’hécatombe du mois d’avril (-88,8 %), le gouvernement a mis en place un important dispositif d’aide financière. Les principales bénéficiaires sont les voitures jugées moins polluantes et particulièrement les autos hybrides et électriques. Avec une offre qui grandit, ces dernières séduisent de plus en plus d’acheteurs. Ainsi, les autos 100 % électriques voient leur part de marché grimper de 1,9 % à 6,7 % ! En témoigne l’arrivée de la Renault Zoe dans le top 10 des modèles les plus vendus.

La part des hybrides progresse elle aussi de manière importante. Avec 243 651 exemplaires ayant trouvé un nouveau propriétaire elle frôle les 15 % de part de marché en 2020, contre seulement 5,7 % en 2019 (125 436). Parmi les ventes de voitures hybrides, les autos hybrides rechargeables représentent 4,5 %, soit 74 587 immatriculations (contre 18 592 exemplaires et 0,8 % en 2019). Bien qu’en baisse, l’essence reste le carburant préféré des Français avec 46,9 % des voitures neuves vendues fonctionnant à l’essence, alors que le diesel passe à 30,6 % . L’an dernier, leurs parts respectives étaient de 57,9 % et 34,1 %.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article