Bientôt la fin de la boîte manuelle chez Volkswagen ?

Volkswagen Polo GTI levier de vitesse

Volkswagen annonce vouloir abandonner la production de boîte manuelle d’ici à 2030. L’arrêt va se faire progressivement et vise une réduction des coûts et la transition vers l’électrique.

Amateur de changement de vitesse à la main, rassurez-vous, Volkswagen ne va pas faire disparaître ses quelques modèles encore équipés d’une transmission manuelle du jour au lendemain. Mais cela n’est qu’une question de temps puisque la marque allemande vient d’annoncer que plus aucun véhicule avec levier de vitesse manuel ne sortira de ses chaînes d’assemblage en 2030.

Toutefois, d’ici là, le nombre de modèles possédant une pédale d’embrayage va rapidement diminuer. À ce titre, la prochaine génération de Tiguan, prévue en 2023, sera ainsi exclusivement disponible en boîte automatique. La future Passat, qui ne devrait survivre qu’en version break, prendra le même chemin peu de temps après. Ces modèles, comme d’autres ne pourront donc être choisis qu’avec la boîte DSG à double embrayage.

Un premier pas vers l’électrique

Cette décision de Volkswagen vise à faire baisser les coûts de production en rationalisant son offre. La marque allemande souhaite faire des économies importantes depuis le dieselgate en 2015 qui a pesé lourd (et pèse toujours) dans les finances du groupe. De plus, le passage au tout électrique Volkswagen nécessitant des investissements importants, la baisse des coûts est une des priorités de l’entreprise.

L’électrique justement ne demande pas de boîte de vitesse manuelle, voire pas de vitesse du tout (seule la Porsche Taycan possède plusieurs rapports de boîte).

De l’automatique pour tous ?

En attendant 2030, les normes antipollution de plus en plus sévères vont de toute façon obliger les constructeurs à donner une part de plus en plus importante aux unités automatiques. Optimisées, celles-ci permettent de gagner quelques précieux grammes de CO2 afin d’éviter des malus importants aux clients mais aussi et surtout de coûteuses amendes aux constructeurs.

Ces mêmes normes ont contraint les ingénieurs de Volkswagen à rendre la boîte DSG plus lente afin de diminuer les émissions polluantes. La technologie à double embrayage a été démocratisée au début des années 2000 par le groupe allemand et a depuis fait de nombreux émules.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article