Plus de modèle désormais éligible à la conversion à l’E85

Bioethanol E85

L’installation d’un kit de conversion à l’E85 va devenir légale pour les véhicules de plus de 15 CV et ceux équipés d’un filtre à particules.

L’E85 est un carburant composé au maximum de 85 % de bioéthanol (et d’un minimum de 65 %). Bien moins taxé que le sans plomb traditionnel, il est donc beaucoup vendu beaucoup moins cher. Le litre d’E85 est ainsi affiché à 0,69 € en moyenne contre 1,50 € pour le SP95-E10. Malgré une surconsommation d’environ 20 à 25 % (un litre de bioéthanol contient en effet moins d’énergie qu’un litre de SP95-E10), la différence de prix le rend très rapidement rentable malgré un coût d’installation du kit qui se chiffre entre 800 et 1 200 €, suivant le nombre de cylindres de votre moteur.

10 millions de voitures essence concernées

Ce prix à la pompe bien inférieur attire donc de nombreux automobilistes tentés de convertir leur auto essence, ce qui est autorisé depuis fin 2017. Mais jusqu’à présent, seuls les modèles de moins de 15 CV et non équipés de filtre à particules (FAP) étaient légalement éligibles. Des limites qui ne seront plus d’actualité dans très peu de temps puisqu’un nouvel arrêté concernant l’homologation des boîtiers E85 vient d’être publié au Journal officiel et sera applicable à partir du 1er avril 2021.

Grâce à cela, la majorité des automobiles essence immatriculées depuis le 1er janvier 2001 peuvent s’équiper d’un boitier de conversion au bioéthanol. De plus, cela rend aussi compatibles les véhicules hybrides et hybrides rechargeables, de plus en plus présents sur nos routes. La collective du bioéthanol précise que ce nouvel arrêté «représente un potentiel d’environ 10 millions de voitures essence éligibles».

Une offre constructeur encore limitée

Aujourd’hui, l’offre des modèles flexfuel (capables de rouler à la fois au SP95-E10 et à l’E85) est encore très limitée. On trouve pour l’instant seulement des offres provenant du groupe Jaguar-Land Rover avec les Jaguar E-Pace, Land Rover Discovery Sport et Range Rover Evoque.

Mais l’année 2021 va voir l’offre, légèrement, s’agrandir. Ford souhaite en effet renouer avec ce carburant. D’ici la fin de l’année, la marque américaine va commercialiser plusieurs modèles compatibles : Fiesta, Puma, Focus mHEV et Kuga FHEV. À cela s’ajouteront deux utilitaires que sont les Fiesta Van et Transit Connect.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article