Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des leaseurs

sont approuvés !

Leasing Mini en LOA ou LDD

dès 209€ / mois
Jusqu'à -20%

Vous voulez financer votre Mini, ou simplement vous lâcher sur les options de personnalisation sans vous soucier de la revente plus tard ? En ce cas, la solution réside probablement dans une offre de leasing. LOA ou LLD, elles vous permettront de rouler à bord de votre nouveau véhicule moyennant un loyer mensuel. Cela vous permet de piloter votre budget plus simplement, mais aussi de changer de véhicule avant que vous ne vous en lassiez.

Louer une Mini en location avec option d’achat (LOA) ou location longue durée (LLD)

La location Mini, comment ça marche ?

A l’heure actuelle, la grande majorité des véhicules neufs immatriculés en France sont financés au travers d’une offre de locationLOA ou LLD – et c’est également de plus en plus souvent le cas sur le marché de l’occasion. Il y a seulement quinze ans de cela, la situation était toute autre, mais entre-temps, une nouvelle génération d’automobilistes a vu le jour, et celle-ci s’avère bien moins attachée à la possession d’un véhicule, préférant se contenter de son usage. En outre, les coûts d’achat et d’entretien des voitures modernes ont connu une hausse notable, parallèlement à leur degré de sophistication et de contenu technologique embarqué. De fait, pour votre future Mini neuve ou d'occasion, il peut être intéressant de regarder du côté des offres de leasing, que nous allons découvrir un peu plus en détails dans le cadre du présent article.

Pourquoi choisir une LOA Mini ?

La Location avec d’Option d’Achat – ou LOA – concerne aujourd’hui près de deux voitures neuves sur trois, et un tel succès doit beaucoup à la souplesse permise par ce contrat de location. En effet, au-delà du principe de base, à savoir l’utilisation d’une voiture appartenant à une société de leasing en échange du paiement d’une mensualité à cette dernière, la LOA offre un choix intéressant à l’échéance du contrat précédemment évoqué. Si le locataire du véhicule désire, pour une raison ou pour une autre, en devenir propriétaire, il lui suffit d’exercer l’option d’achat, au montant connu à l’avance. Inversement, s’il préfère restituer la voiture et repartir sur une nouvelle location, cela s’avère également tout à fait envisageable. Ainsi, avec une LOA, il est possible de changer de voiture régulièrement, et donc de prendre le volant des modèles les plus récents du constructeur britannique à l’accent germanique – tels que la Mini Hatch 3 portes, le Clubman, ou bien encore le Countryman. Et si l’un d’eux « tape dans l’œil » de l’utilisateur, il lui est possible de l’acheter. Cette option peut aussi présenter un intérêt majeur si les éventuels frais de remise en état – suite à une usure plus forte que celle « permise » dans le contrat de location – apparaissent trop élevés en regard de la valeur de rachat du véhicule. Mais rendre le véhicule n'est pas non plus dénué d'intérêt, surtout sur des véhicules aussi personnalisables que les Mini, qui sont parfois difficiles à revendre en fonction de la combinaison choisie. Terminons ce passage en revue d’une LOA en précisant que si la durée du contrat de leasing est variable, elle est le plus fréquemment comprise entre 36 et 48 mois, et qu’elle impose notamment le respect d’un forfait kilométrique.

Pourquoi choisir une LLD Mini ?

La proposition d’une LOA peut sembler attrayante, mais la LLD – acronyme de Location Longue Durée – mérite elle-aussi d’être prise en considération. De prime abord, ces deux offres sont assez proches, puisque là encore, il est question de verser un loyer mensuel à un loueur de manière à pouvoir utiliser une voiture. Celle-ci devra en outre être rendue dans un état acceptable à la société de leasing, et en ayant parcouru un nombre de kilomètres inférieur à la limite fixée dans le cadre du forfait kilométrique. Pour autant, plusieurs différences notables permettent de différencier la LLD. Ainsi, elle oblige l’automobiliste à restituer sa voiture, mais en contrepartie de ce « manque » de souplesse, les mensualités sont beaucoup plus faibles. De la même manière, l’apport demandé est réduit, voire nul, alors que le premier loyer majoré d’une LOA peut apparaître élevé. En outre, avec une LLD, les coûts annexes d’entretien – et parfois d’assurance / assistance – sont intégrés au loyer, facilitant la gestion de son budget auto. Enfin, avec une durée pouvant aller de 24 mois à 60 mois, il est possible de bénéficier d’une telle offre « tout-compris » sur une période plus longue que la garantie du constructeur. Soyons clairs, en fonction de votre utilisation, les avantages et inconvénients respectifs des LOA et LLD devront vous orienter vers telle ou telle solution, car aucune n’est meilleure dans l’absolu. Pour exemple, un gros rouleur arpentant souvent les centres-urbains, avec ses quasi-inévitables petits accrocs de carrosserie, ferait mieux de choisir une LOA, pour avoir le choix de racheter la voiture plutôt que de payer les frais de remise en état. A l’opposé, quelqu’un d’extrêmement précautionneux avec son véhicule, et/oui qui roule peu et dispose d’un garage fermé, pourrait être tenté par une LLD à la mensualité nettement plus basse. Soulignons enfin que si la société de leasing est propriétaire du véhicule, c’est donc elle qui subit les effets de sa décote, et ce point n’est pas à négliger, car elle peut atteindre un tiers de la valeur d’achat en moins de trois ans.

Où le leasing Mini est-il moins cher ?

Si vous souhaitez partir en quête du leasing Mini le plus avantageux, il convient tout d’abord de connaître tous les éléments dont vous devrez tenir compte pour comparer les propositions des nombreux leaseurs présents sur le marché, à savoir :

  • le niveau de l’éventuel apport, ainsi que du loyer mensuel
  • la durée du contrat de leasing et le forfait kilométrique
  • les frais pour les kilomètres supplémentaires, ainsi que pour la remise en état, en cas d’usure dépassant le seuil d’acceptation du bailleur
  • l’éventuelle intégration des coûts annexes (d’assurance, d’entretien, etc.)
  • sans oublier, bien sûr, le montant de l’option d’achat pour une LOA

Il serait tentant de s’imaginer qu’en sollicitant un garage ou un concessionnaire Mini, l’on pourrait s’épargner cette analyse, mais elle est nécessaire, car ce sont bien auprès des professionnels de la location indépendants que l’on peut obtenir les meilleures offres.

Conclusion : Comparer pour mieux louer

Le succès des LOA et LLD a logiquement attiré un nombre croissant de sociétés, mais paradoxalement, cette abondance de loueurs a rendu plus difficile l’identification de la meilleure offre. C’est ce constat qui nous a conduit, chez Caroom.fr, à développer un comparateur en ligne spécifique aux offres de leasing, qu’elles portent sur des véhicules neufs ou d’occasion. Il vous suffit donc de renseigner les informations pertinentes à votre projet et, en quelques clics seulement, vous pourrez consulter les différentes offres, et choisir aisément la plus pertinente.