Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des leaseurs

sont approuvés !

Leasing Porsche en LOA ou LDD

dès 705€ / mois
Envie d'une Porsche, mais aussi d'un financement intéressant ? Opter pour un leasing pour votre prochaine Porsche vous permet non seulement de répartir le paiement de votre auto sur la durée, mais aussi d'en changer régulièrement pour toujours rouler à bord d'un modèle récent de la firme de Stuttgart. LLD ou LOA, à vous de choisir le type de location qui répondra au mieux à vos attentes, mais une chose est sûre : pour trouver les meilleurs tarifs, il n'existe pas d'autre méthode que de comparer les propositions des loueurs.

Louer une Porsche en location avec option d’achat (LOA) ou location longue durée (LLD)

La location Porsche, comment ça marche ?

Si vous vous apprêtez à devenir « Porschiste », que ce soit au travers d’une Porsche neuve ou d’occasion, nous ne saurions que trop vous conseiller de consulter les offres de location – en LOA ou LLD – car elles peuvent vous permettre de réaliser de substantielles économies. Pour cela, il convient toutefois préalablement de cerner toutes les caractéristiques de ces deux types d’offre de leasing, et de pouvoir comparer efficacement toutes les propositions accessibles sur le marché.

Pourquoi choisir une LOA Porsche ?

Saviez-vous qu’aujourd’hui, en France, près de deux voitures neuves sur trois sont financées au travers d’une LOA, et que ce type de contrat de location gagne également sans cesse du terrain au niveau des véhicules d’occasion ? Un tel succès repose en fait sur la souplesse permise par la LOA, car lorsque le contrat établi entre la société de leasing et le conducteur arrive à son terme, ce dernier peut choisir de rendre le véhicule – le plus souvent pour repartit sur une nouvelle LOA, avec un modèle différent et/ou plus récent – ou de le garder. En effet, si l’automobiliste choisit d’exercer son option d’achat, dont le montant est précisé dans le contrat précédemment cité, il devient propriétaire de sa voiture. C’est notamment intéressant d’un point de vue financier lorsque les coûts pour la remise en état – consécutifs à une usure supérieure à la tolérance du bailleur, telle que décrite dans le contrat – sont trop élevés en regard de la valeur résiduelle du véhicule. Soulignons également que si elle varie en fonction des « leaseurs », la durée du contrat s’établit généralement entre 36 et 48 mois.

Pourquoi choisir une LLD Porsche ?

Concernant la Location Longue durée – ou LLD – nous sommes là aussi face à une location, avec le paiement d’un loyer mensuel à un bailleur en échange de l’utilisation d’un véhicule/ Cette dernière doit bien entendu se plier à certaines règles, telles que le respect du forfait kilométrique. Cela étant posé, une LLD ne permet pas d’acheter son véhicule, et il convient donc de le rendre systématiquement. Ce manque de souplesse de la LLD face à la LOA permet à la première de requérir un apport bien moindre, voire nul, tandis que les mensualités sont, elles-aussi, plus basses. Qui plus est, si la LLD Porsche permet de prendre le volant des derniers modèles sortis – Porsche Macan, Cayenne, Panamera, Boxster, et Cayman – elle présente aussi l’intérêt de s’affranchir de la décote d’une voiture, qui peut représenter plus du quart de sa valeur en moins de 3 ans. Notons par ailleurs que les contrats de LLD contiennent systématiquement la prise en compte de certains frais annexe (assurance, assistance, entretien, etc.), ce qui n’est encore qu’une exception pour les LOA. Enfin, la durée du contrat se révèle plus large, allant de 24 mois à 60 mois.

Où le leasing Porsche est-il moins cher ?

Choisir entre une LOA ou une LLD dépend essentiellement de l’utilisation que vous aurez de votre véhicule, et par exemple, un gros rouleur fréquentant beaucoup les centres-urbains (où les petits accros de carrosserie) sont légion, ferait bien de choisir une LOA. Inversement, un petit rouleur ayant toujours été extrêmement précautionneux avec ses voitures, pourra préférer une LLD pour bénéficier de mensualités plus basses. Quoi qu’il en soit, voici les éléments dont vous aurez besoin de tenir compte dans le case de votre analyse :

  • montant de l’apport, si un tel premier loyer majoré est nécessaire
  • montant de chaque loyer mensuel, sur la durée du contrat de leasing
  • kilométrage autorisé, et niveau des « pénalités » pour tous les kilomètres parcourus au-delà de cette limite
  • prise en compte - ou non - de certains frais annexes, tels que l'assurance, l’assistance, ou bien sûr l'entretien, etc.
  • montant facturé en cas d’usure plus prononcée que ce que le bailleur peut accepter, conformément aux conditions décrites dans le contrat
  • montant de l’option d’achat dans le cadre d’une LOA

Quoi qu’il en soit, ne vous ruez surtout pas chez un garage ou concessionnaire du constructeur de Stuttgart. En effet, les meilleures affaires sont, le plus souvent, à trouver auprès des « leaseurs » indépendants.

Conclusion : Comparer pour mieux louer

En matière de leasing automobile comme pour votre consommation quotidienne et vos loisirs, il n’est possible de faire des économies qu’à condition de pouvoir comparer efficacement les alternatives possibles. A vrai dire, les créanciers professionnels de la location sont désormais si nombreux que le « jeu de la concurrence » tourne à plein régime, permettant des baisses de prix sympathiques pour les clients finaux, mais une telle quantité d’offres n’est pas sans poser des problèmes de lisibilité, et donc de choix. Dit autrement, il y a tant d’alternatives que pour toutes les étudier, sans aide extérieure, il faudra accaparer un temps précieux. C’est justement pour vous faire gagner du temps que nous avons implémenté, sur Caroom.fr, un comparateur en ligne dédié à ce type de comparaisons. Ce dernier ne nécessite qu’une poignée de clics pour vous permettre de trouver l’offre la plus pertinente, au meilleur prix.