Essai de l’Audi S3 berline : sportive des beaux quartiers

Essai auto de l'Audi S3 berline

Après la version standard, c’est au tour de l’Audi S3 de se renouveler, avec une 4e génération toujours plus performante. Nous avons voulu prendre le volant de la version berline pour le vérifier. Découvrez notre essai auto de l’Audi S3 berline.

Déjà vingt belles années que l’Audi S3 est arrivée sur le marché, avec une toute première génération qui arriva en 1999. À ce moment-là, deux versions étaient alors disponibles, développant 210 et 225 chevaux, issus du quatre cylindres 1,8 litre turbocompressé. Une petite révolution pour la gamme S de la marque aux anneaux, mais une stratégie vertueuse, qui fut par la suite reconduite sur toutes les nouvelles générations de la sportive jusqu’à maintenant. Car à chaque renouvellement de l’Audi A3 standard, une version plus performante badgée S3 faisait son apparition dans les mois qui suivaient. Une routine bien huilée et plutôt sympathique, et logiquement, cette nouvelle mouture n’a pas dérogé à la règle, avec une S3 arrivée dans la foulée de la version « normale », dévoilée en début d’année dernière. Et une fois encore, cette version revue et corrigée, mais surtout modernisée est restée fidèle au postulat de base, celui de proposer une sportive premium tournée vers le plaisir et l’efficacité. On se rappelle en effet qu’à son lancement en 1999, l’Audi S3 était la seule représentante de ce segment.

Deux décennies plus tard, le style de la compacte, ainsi que ses performances ont évidemment bien évolué, sans pour autant parler de vrai bond en avant, cette notion restant bien sûr subjective, certains préférant le charme de l’ancien. Mais quoi qu’il en soit, l’Audi S3 a traversé les années sans faillir, restant encore aujourd’hui la référence incontestée du segment, cette nouvelle génération le confirmant une fois encore, plus que jamais. Pour autant, si la toute première génération était une sorte de pionnière, notre version d’essai a plutôt tendance à évoluer plus en douceur, sans créer de véritable révolution. Pour preuve, elle conserve même la plateforme et le moteur de la précédente version, ce qui est loin d’être négatif, bien au contraire. Après tout, pourquoi changer une recette qui fonctionne déjà très bien ? Bien sûr, cette Audi S3 n’est pas une copie conforme de l’ancienne, s’offrant notamment un vrai gain de puissance, ainsi que quelques évolutions lui permettant de rester dans la course face à ses rivales germaniques.

Si la nouvelle Audi S3 est déclinée en version Sportback et en berline, c’est cette dernière qui a attiré notre attention et c’est donc à son volant que nous avons passé quelques jours. Une silhouette plus équilibrée et plus séduisante selon nous, même si cela est purement subjectif.

Extérieur et design de l’Audi S3 berline

Avant de nous concentrer sur le modèle à l’essai, il est important de parler un peu de l’auto sur laquelle elle se base : l’Audi A3. Renouvelée l’an dernier avant une 4e génération qui aurait dû être présentée au salon de Genève, la compacte profite d’un look totalement revu et très nettement modernisé, sans pour autant créer de véritable rupture avec l’ancienne. Il fallait donc logiquement s’attendre à la même chose avec cette nouvelle Audi S3, qui profite bien sûr des améliorations esthétiques de la version standard, auxquelles s’ajoutent évidemment de nombreux éléments spécifiques, donnant un air encore plus agressif à la compacte, ainsi qu’à sa version berline. Parmi les petits détails ayant été modifiés par rapport à l’ancienne génération, citons entre autres la nouvelle calandre, plus large et entourée d’optiques retravaillées et plus agressives. En bref, l’ensemble gagne en modernité sans changer radicalement, une stratégie déjà bien connue chez Audi, qui n’est pas vraiment tourné vers la révolution du style. Si certains peuvent critiquer, d’autres salueront cette continuité, qui permet à la marque d’avoir une vraie identité stylistique au fil des années.

Mais une chose met tout le monde d’accord : le style de la S3, qui se distingue très subtilement de la finition S-Line grâce à des attributs spécifiques et plus sportifs encore. Parmi eux, citons bien sûr le kit aérodynamique exclusif, incluant entre autres un diffuseur plus imposant, ici percé de quatre sorties d’échappement. À l’avant, la grille de calandre adopte un motif spécifique en nid d’abeille, permettant alors de bien faire la différence entre les deux versions. On notera également que la suspension a été légèrement rabaissée, d’une quinzaine de millimètres environ, donnant un caractère encore plus dynamique à l’auto, tout en améliorant évidemment la tenue de route. Autant de petits détails qui contribuent à rendre la compacte encore plus agressive que la version standard, sans jamais en faire trop pour autant. Enfin, des jantes de 18 pouces en aluminium livrées de série viennent compléter le look de l’auto, tandis qu’une monte de 19 pouces est également disponible en option, visible sur notre version d’essai. Celle-ci est par ailleurs habillée d’une très belle robe Rouge Tango métallisé, facturée 900 euros.

Poste de conduite et habitabilité de l’Audi S3 berline

Une fois à l’intérieur de cette Audi S3, ce qui nous frappe, c’est évidemment l’incroyable évolution de l’habitacle, qui change radicalement par rapport à la précédente génération et surtout pas mal en comparaison avec l’extérieur. Si l’ancien n’avait pas trop subi le passage des années, se dotant notamment déjà d’un combien numérique, un petit coup de jeune ne fait dans tous les cas pas de mal, tandis que pas mal de choses ont changé dans le poste de conduite de cette 4e génération. En fait, c’est bien simple : quasiment tout a été transformé ici, alors que cette nouvelle version met de côté les courbes au profit de lignes plus anguleuses et bien plus affirmées, plus contemporaines aussi, évidemment. L’ensemble gagne alors logiquement en modernité, adoptant alors une planche de bord plus horizontale, agrémentée d’aérateurs en longueur, allant de la porte à l’écran tactile et liant tous les éléments du poste de conduite. Si la qualité perçue est en nette amélioration, on appréciera également les matériaux, ainsi que les ajustements, toujours de très bonne facture.

Bien sûr, cet habitacle reste toujours très sobre, une caractéristique bien connue chez les constructeurs allemands. On appréciera cependant la touche de sportivité apportée par les surpiqûres rouges, que l’on retrouve sur la planche de bord ainsi que sur les sièges à réglages électriques. Chauffants, ils s’avèrent également très enveloppants et confortables. En un mot, on se sent plutôt bien dans cette Audi S3 berline, qui profite d’un poste de conduite bien pensé et très technologique, avec son écran tactile de 10,1 pouces, intégrant l’ensemble du système d’infodivertissement MIB3 de l’auto. Celui-ci est associé au combiné numérique Audi Virtual Cockpit, à la présentation toujours très claire et moderne. Profitant d’un empattement généreux de 2,64 mètres, notre berline se montre plutôt accueillante, offrant un bel espace à bord pour les occupants à l’avant comme à l’arrière, bien que les plus grands pourront être un peu à l’étroit en raison de la garde au toit relativement basse. Enfin, le volume de coffre est annoncé à 325 litres, ce qui reste tout à fait correct et dans la moyenne du segment.

Que vaut l’Audi S3 berline sur la route ? Essai en conduite

Comme expliqué au début de notre essai, cette nouvelle Audi S3 reprend le bloc quatre cylindres 2,0 litres TFSI turbocompressé déjà présent sous le capot de la précédente génération, conservant également sa puissance, culminant alors à 310 chevaux, tandis que le couple est établi à 400 Nm. Si ces chiffres n’évoluent en apparence pas d’un iota, il est cependant bon de rappeler que la précédente mouture avait connu une petite baisse de puissance sur la fin de sa carrière, afin de mieux répondre aux normes environnementales. Autant dire que cette nouvelle hausse ne peut que nous faire plaisir, tandis que quelques modifications ont été apportées au moteur, pour le rendre plus vertueux et plus propre. Mais alors que les caractéristiques techniques n’ont pas changé par rapport à la précédente version, si l’on ignore la légère baisse précédant l’arrivée de la nouvelle, c’est également le cas des performances. Et pour cause, l’Audi S3 réalise donc toujours le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes comme avant, tandis que la vitesse de pointe reste toujours bridée électroniquement à 250 km/h.

Toute cette puissance est quant à elle transmise aux quatre roues via la transmission intégrale Quattro, ainsi qu’une boîte de vitesse à double embrayage et sept rapports, tandis que l’auto fait l’impasse sur la boîte manuelle. Qu’importe, car celle qui équipe notre S3 est plutôt agréable à l’usage, notamment en conduite coulée, avec des passages de rapports très doux. Elle a cependant un peu plus de mal à suivre le rythme lorsque celui-ci s’accélère, affichant un certain temps de latence qui nuit alors à l’efficacité générale, et ce même lorsque le mode Sport est enclenché. Dommage, mais heureusement que les palettes au volant sont là pour nous aider. Rassurez-vous tout de même, la berline se montre globalement efficace en conduite sportive, passant alors la plupart des virages à des vitesses que nous ne préciserons pas ici, pour des raisons évidentes. On notera cependant la présence d’un certain roulis si l’on choisit de ne pas activer la configuration la plus dynamique, alors plutôt tournée vers le confort. Les suspensions pilotées remplissent de leur côté très bien leur mission, sans pour autant changer du tout au tout le comportement de la voiture.

Dans tous les cas, l’amortissement demeure globalement confortable, de même que la direction, qui devient néanmoins un peu plus ferme une fois que le mode Sport est activé. Mais pas question pour autant de véritablement transformer la voiture, qui reste avant tout une berline polyvalente, plutôt qu’une sportive extrême. Ne vous étonnez donc pas qu’elle laisse la radicalité à la future Audi RS3, qui arrivera un peu plus tard au cours des prochains mois. Sur notre version d’essai, le moteur se veut donc performant sans pour autant donner un vrai coup de pied aux fesses, offrant alors une poussée plutôt linéaire à l’accélération, même si l’on sent que l’auto en a sous le capot. On appréciera également la très bonne motricité de la sportive, grâce entre autres à la transmission intégrale, qui ajoute cependant un poids important à l’auto, au détriment de l’agilité. Aussi efficace soit-elle, notre Audi S3 manque toutefois un peu de fun pour être vraiment séduisante. Elle conviendra néanmoins tout à fait à tous ceux recherchant une auto polyvalente pour tous les jours.

En effet, c’est probablement cet aspect qui caractérise le mieux cette auto, qui sait se monter très performante quand il le faut, notamment grâce aux palettes au volant et au mode Sport avec tous les réglages qui vont avec, mais également très calme. Dans ce cas, l’Audi S3 peut tout à fait être utilisée comme voiture de tous les jours et il est alors possible d’emmener ses enfants à l’école, d’aller faire les courses puis de partir se faire plaisir sur des routes sinueuses, sans devoir changer de monture. Mais si le cœur vous en dit, sachez que vous pourrez également partir en vacances à son volant, tandis que la berline profite d’une très bonne insonorisation, même à haute vitesse, un vrai tout sur les longs trajets. On appréciera aussi ses nombreuses aides à la conduite, un arsenal technologique qui la rend alors extrêmement sûre au quotidien, au détriment cependant des sensations. Enfin, les passants profiteront d’un échappement plutôt sympathique, discrètement sportif juste comme il faut, et pas trop présent dans l’habitacle, pour un confort optimal.

Notes et avis sur l’essai de l’Audi S3 berline

Catégorie
Note sur 5
Avis Caroom
Esthétique
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Agressive et équilibrée, l’Audi S3 berline fait un sans-faute stylistique !
Conduite
⭐️⭐️⭐️⭐️
Plus polyvalente que radicale, la berline est un parfait daily dynamique
Praticité
⭐️⭐️⭐️⭐️
Technologique et plutôt spacieuse, la S3 accueille confortablement les passagers, même si l’espace à la tête à l’arrière est plutôt réduit
Rapport Qualité/Prix
⭐️⭐️⭐️⭐️
Assez onéreuse, l’Audi S3 reste tout de même plutôt bien équipée pour le prix

Bilan de notre essai de l’Audi S3 berline

Hyper polyvalente, cette Audi S3 coche toutes les cases de la parfaite voiture de tous les jours, pouvant à la fois se montrer vraiment sportive (mais pas radicale) et très douce quand il le faut. Mais serait-elle justement un peu trop irréprochable ? Car aussi bonne soit-elle, l’auto manque quelque peu de fun et de sensations pour être vraiment ultra séduisante. Mais quoi qu’il en soit, on appréciera son tempérament et sa propension à être à l’aise en toutes circonstances. Sans révolutionner le segment, cette nouvelle Audi S3 berline est une alternative toujours aussi sérieuse aux Volkswagen Golf R et autres Mercedes-AMG A35, et constitue un parfait daily, malgré un ticket d’entrée prohibitif.

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 7 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 

 

Julie
Publié par
Julie
Commentez cet article

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !