Essai de la Skoda Octavia 1.0 110 ch m-HEV : berline raisonnable

Essai auto de la Skoda Octavia

Sous le capot de son Octavia, Skoda a glissé un petit trois cylindres de 110 ch pouvant être associé à de la micro-hybridation. Capable d’accueillir confortablement famille et bagages, ce petit moteur est-il alors suffisant pour la berline Octavia ? Découvrez notre essai auto de la Skoda Octavia.

La Skoda Octavia est passée à la quatrième génération. Toujours aussi spacieuse et continuant à faire la part belle aux aspects malins, Skoda a également tendance à davantage rapprocher ses tarifs de ceux de la concurrence. Possédant une large gamme de motorisations, elle fait la part belle aux versions électrifiées avec plusieurs moteurs hybrides rechargeables, mais aussi des plus accessibles à hybridation légère. Le plus accessible d’entre eux est le 1,0 TSI 110 m-HEV aujourd’hui à l’essai.

Extérieur et design de la Skoda Octavia

Skoda n’est pas un constructeur que l’on peut qualifier d’excentrique. Pour le renouvellement de sa berline, le constructeur tchèque est resté fidèle à ses habitudes avec un dessin conservateur. Mais il faut reconnaître que cette Octavia reste tout de même plaisante à regarder. Comme le reste des modèles du groupe Volkswagen, elle adopte des lignes tendues et marquées, à l’image de ce pli de carrosserie qui court des optiques avant aux feux arrière ou encore du bossage sur le capot. La face avant se distingue par sa calandre de grande taille qui se fait plus agressive que par le passé allant jusqu’à relier les phares entre eux. On pourrait presque lui trouver un petit air de BMW. La poupe se distingue par ses feux en deux parties adoptant un éclairage à LED pour plus de modernité.

Intérieur et habitabilité de la Skoda Octavia

L’Octavia a toujours proposé une habitabilité digne du segment supérieur. Avec sa plateforme MQB, identique aux Audi A3 et Volkswagen Golf, mais étirée au maximum, elle profite d’un empattement de 2,67 m (soit une taille identique à la dernière Citroën C4). Cela permet d’afficher une place aux jambes des plus généreuses pour les occupants de la banquette arrière. Si prendre des passagers n’est pas un souci, embarquer les bagages de tout le monde ne pose pas plus de problèmes. Le large hayon donnant sur une vaste soute de 600 litres facile à charger malgré un seuil de chargement un peu trop haut perché.

À l’avant, on remarque l’élégant volant à deux branches, derrière lequel se trouve le digital cockpit. La planche de bord est joliment dessinée et reprend la forme de la calandre avec un décroché sous l’écran tactile. Ce dernier d’une taille de 8,25 pouces se montre facile à utiliser grâce à sa bonne réactivité et à ses touches de raccourci sur les côtés. On trouve aussi des boutons physiques pour agir sur la climatisation, bien pratique au quotidien, bien que le réglage de la température reste affilié à la dalle tactile.

En revanche, l’ensemble de l’habitacle se montre assez triste avec le noir comme couleur très (trop) dominante. Concernant la qualité de finition, les assemblages sont précis, mais les matériaux employés s’avèrent assez disparates. On trouve d’agréables plastiques moussés sur le dessus du tableau de bord, quand des éléments plus durs apparaissent assez vite sur les parties inférieures.

Cette nouvelle Octavia fait toujours profiter ses occupants de quelques astuces bien pratiques au quotidien. On peut citer par exemple le parapluie caché dans la porte conducteur, le gratte givre dans la trappe à carburant, ou encore l’entonnoir qui facilite le remplissage du bocal lave-glace. Il est en revanche dommage que les pratiques rideaux pare-soleil restent une option à 280 euros.

Que vaut la Skoda Octavia sur la route ? Essai en conduite

Version d’accès à la gamme Octavia, le 1,0 TSI de 110 ch est ici équipé de la transmission à double embrayage DSG7 ce qui lui permet de bénéficier d’une micro-hybridation 48 V. Avec un couple de 200 Nm à partir de 2 000 tr/min, il s’avère suffisant pour tracter la grande berline. D’autant plus que la boîte automatique se montre assez réactive pour garder le bloc essence dans sa bonne plage d’utilisation malgré des rapports assez longs. Si à vide et sur le plat les dépassements ne poseront pas de problème, il faudra davantage faire preuve d’anticipation en cas de route de montagne ou de voiture chargée avec famille et bagages.

Au quotidien, l’hybridation légère se fait principalement sentir en ville avec un boost bienvenu lors des redémarrages aux feux. Il permet aussi de couper le moteur lorsqu’il n’est pas sollicité et lors des freinages à basse vitesse. À vitesse stabilisée, le trois cylindres sait se faire discret grâce à sa bonne insonorisation. En revanche, quelques bruits aérodynamiques se font entendre à partir de 110-120 km/h au niveau des rétroviseurs. De plus, les roues de 16 pouces aux pneus à flanc haut de notre version Ambition engendrent des résonances désagréables. Ces flancs importants ont au moins le mérite de fournir une couche d’air importante complétant à merveille l’amortissement au moelleux fort appréciable qui permet de ne pas ressentir la plupart des imperfections de la route.

Équipée de ce moteur m-HEV, la Skoda Octavia ne se montre pas trop gourmande. Lors de notre essai, nous sommes parvenus à descendre sous les 6,0 L/100 km en ville. Sur la route, en roulant à bonne allure, la moyenne est montée à 7,5 L/100 km d’après l’ordinateur de bord. Nous n’avons pas fait assez d’autoroute pour que cela soit significatif, mais lors de nos quelques pointes de vitesse à 130 km/h, la consommation moyenne affichée était de 6,8 L/100 km. Au quotidien et sur des routes variées, il est tout à fait possible de tourner autour des 6,5 L/100 km sans être un expert de l’éco-conduite.

Note et avis sur l’essai de la Skoda Octavia

Catégorie
Note sur 5
Avis Caroom
Esthétique
⭐️⭐️⭐️⭐️
Fidèle à Skoda, son style se veut statutaire et sans esbroufe, il plaira sans aucun doute à ceux recherchant une auto passe-partout
Conduite
⭐️⭐️⭐️⭐️
Avec sa plateforme MQB, l’Octavia n’a pas de gros défaut, elle ne brille pas par un agrément exceptionnel, mais se veut rassurante et confortable
Praticité
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Avec un habitacle aussi vaste que pratique et hayon s’ouvrant sur un coffre géant, difficile de faire plus pratique que l’Octavia. Dommage qu’il ne soit pas plus joyeux
Rapport Qualité/Prix
⭐️⭐️⭐️⭐️
Avec sa grande habitabilité, l’Octavia se place comme la reine du rapport qualité/prix. Mais attention à la nouvelle C4 qui propose aussi un grand habitacle et un moteur légèrement plus puissant, mais sans hybridation et avec une boîte mécanique.

Envie d’une Skoda Octavia au meilleur prix ?
Achetez-la moins cher avec Caroom !

Skoda Octavia
Skoda Octavia 103 véhicules disponibles
À partir de 18 341 € -20% de remise

Bilan de notre essai de la Skoda Octavia

En passant à la quatrième génération, la Skoda Octavia a misé sur ses points forts comme un intérieur des plus spacieux, une soute à bagages gigantesque et un bon rapport prix/équipement. Nous aurions en revanche apprécié un petit peu plus de gaieté dans l’habitacle. Le petit 1.0 TSI 110 associé à la micro-hybridation est plus qu’un simple moteur d’appel. Sans proposer des performances ébouriffantes, il se montre suffisant au quotidien en étant associé à une boîte DSG7 efficace tout en contenant son appétit. Avec un comportement routier sûr et un excellent confort, les grands trajets ne seront qu’une formalité. Attention cependant si vous avez l’habitude de rouler chargé et en région montagneuse, les 110 ch pourront alors parfois vous sembler un peu justes.

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 7 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 

 

Jean-Baptiste TRICHOT
Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article

2 commentaires
  • Vous semblez plus que bienveillant vis-à-vis de ce modèle. Il n’est pas trop beau, a un petit moteur de citadine, n’a pas une très bonne finition et – sur la base de ma propre expérience – n’est pas très fiable. En plus il est cher. Cependant, vous ne lui donnez que des bonnes notes. Personnellement, je lui donne 0 ou 1/5 à tous les niveaux.

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !