Essai du Cupra Formentor : gare aux apparences

Essai du Cupra Formentor

Sous ses airs de caïd, le Cupra Formentor est en réalité un SUV bien plus polyvalent qu’il en a l’air, pour notre plus grand plaisir. Découvrez notre essai auto du premier modèle maison de la jeune marque.

Cela fait trois ans déjà que Cupra a pris son indépendance, devenant alors officiellement une marque distincte de Seat, et ce depuis le mois de février 2018. Trois années à la fois courtes et intenses pour la firme, qui a déjà parcouru un beau bout de chemin, passant d’une simple gamme sportive à un vrai constructeur à part entière. Nous sommes en effet nombreux à nous souvenir des incontournables Seat Ibiza et Leon Cupra, arborant alors un logo symbole de performances et de plaisir une fois derrière le volant. Mais aujourd’hui, plus question d’accoler Seat et Cupra, bien que les deux marques devenues en quelque sorte cousines possèdent encore de nombreux points communs, partageant la plupart de leurs technologies et motorisations. L’exemple le plus marquant reste encore le Cupra Ateca, « simple » version sportive du SUV déjà vendu depuis plusieurs années sous le blason Seat. Mais si la nouvelle firme est toujours basée à Martorell, siège de sa maison-mère, elle souhaite désormais prendre son envol et posséder sa propre philosophie. Une volonté à l’origine du lancement du Formentor, premier modèle exclusif à Cupra.

Et l’on peut dire que la marque a tout fait pour que son nouveau-né rencontre le succès escompté, alors que le SUV commence sa vie avec un petit handicap, celui d’avoir été créé par une marque naissante, encore peu connue du grand public. Cela se voit au regard interloqué des gens, qui peinent à reconnaître le logo apposé sur la calandre de ce Cupra Formentor, comme nous l’avions déjà remarqué avec l’Ateca, lancé il y a trois ans. Et oui, car il faut toujours un certain temps pour qu’une nouvelle marque prenne sa place dans l’esprit du public, comme nous l’avions déjà vu avec DS, encore parfois assimilée à Citroën par certains néophytes. Autant dire que la route sera longue pour Cupra, qui devra donc sans aucun doute redoubler d’efforts et de campagnes de communication pour être tout à fait considérée comme indépendante aux yeux de tous. Et ce tout premier modèle devrait fortement y contribuer, se distinguant alors par un style bien à lui tout en profitant néanmoins de toute l’expertise de Seat en termes de technologies et de motorisations. Une stratégie sans aucun doute gagnante pour les deux marques, même s’il faudra laisser au SUV le temps de se faire une place sur le marché.

Et nul doute qu’il devrait y arriver, alors que ce Cupra Formentor possède de nombreux arguments en sa faveur. Nous avons donc voulu l’essayer pour connaître l’étendue de ses capacités sur la route, le temps d’un week-end placé sous le signe du sport !

Extérieur et design du Cupra Formentor

Lorsque l’on se retrouve face à ce Cupra Formentor, une chose nous frappe en premier : sa taille. Car si le SUV paraît plutôt imposant sur les images officielles, il ne l’est en réalité pas tant que cela, une fois que l’on est face à lui. Pas vraiment un modèle familial comme nous aurions pu le penser, alors que ce segment est déjà occupé par l’Ateca depuis plusieurs années, ce nouvel arrivant au sein du catalogue se veut en effet bien plus compact. À vrai dire, sa silhouette nous ferait même penser à celle de la précédente génération du Mercedes GLA, ressemblant alors plutôt à une sorte de compacte surélevée qu’à un vrai SUV, bien que les codes de cette catégorie soient bien présents également. Mais rien de tel que les chiffres pour en avoir le cœur net, alors que ce Cupra Formentor affiche une hauteur en fait assez limitée, de seulement 1,51 mètre, soit à peine plus qu’une Seat Leon, avec une différence de 5,5 centimètres. Mais là où les designers ont été bons, c’est qu’ils ont réussi à donner un air vraiment agressif à ce SUV compact, à grand renfort d’angles droits et grâce à une signature lumineuse caractéristique.

Que l’on aime ou pas, le style de ce Cupra Formentor interpelle assurément et il est difficile de rester de marbre face au SUV, qui en impose sur le plan esthétique. C’est d’ailleurs tout particulièrement le cas avec notre version d’essai, qui n’est autre que la version de lancement baptisée Première Edition et réservée aux premiers clients. Celle-ci se distingue alors par une foule d’éléments spécifiques, à commencer par la livrée Bleu Pétrole Mat, associée à de nombreux détails couleur cuivre, teinte signature du jeune constructeur et qui change du sempiternel rouge, déjà vu et revu. Le style très réussi de ce Formentor est également complété par un set de jantes alliage 19 pouces Black Cooper au design pour le moins original, abritant alors des étriers de freins Brembo également peints couleur cuivre. C’est très rafraîchissant et visuellement réussi, même si l’ensemble est évidemment loin d’être consensuel. Quoi qu’il en soit, cette configuration a le mérite d’interpeller et permet au SUV de se distinguer, sur un marché de plus en plus harmonisé et parfois un peu triste.

Poste de conduite et habitabilité du Cupra Formentor

Passé la première impression, il est désormais temps de prendre place à bord de ce Cupra Formentor, afin de voir si la présentation intérieure est aussi originale et déroutante que l’extérieur. Et avant même de s’installer, on constate que son gabarit assez haut, mais pas trop rend l’accès plutôt aisé, alors qu’il n’est pas nécessaire de faire un effort pour s’installer, comme nous aurions pu le penser en voyant le gabarit de l’auto sur les premières photos. Un atout pour le SUV, qui se veut en réalité bien plus polyvalent qu’il n’en a l’air à l’usage. Une fois derrière le volant, on ne peut que constater que la présentation générale est bien plus sage que l’extérieur, bien qu’elle reprenne quelques éléments distinctifs rappelant les lignes de l’auto, notamment au niveau des aérateurs, toujours très anguleux. Le reste demeure quant à lui très sérieux, trahissant alors l’appartenance de Cupra au groupe Volkswagen, pas franchement réputé pour créer des intérieurs très originaux. Néanmoins, si la présentation reste donc très standard, elle reste bien pensée et plutôt ergonomique, avec des boutons bien placés là où il faut. Un bon point pour le SUV !

Ne pensez cependant pas que ce Cupra Formentor soit décevant et un peu triste, car la marque a pris le soin d’apporter une petite touche d’originalité à cet intérieur, en offrant au conducteur et à son passager des sièges baquets recouverts d’une très belle sellerie bleu pétrole assortie à la carrosserie, tandis que le reste de l’habitacle est quant à lui habillé de noir. Certes, l’ensemble est donc discret, ce qui devrait plaire à beaucoup, mais nous aurions néanmoins aimé un peu plus de folie, d’autant plus que ce SUV s’y prête assez bien. C’est légèrement dommage. Mais quoi qu’il en soit, on notera l’assemblage soigné de cet intérieur, même si l’on déplore que la qualité des matériaux semble un peu inégale, alternant le bon et le moins bon avec quelques plastiques durs un peu trop présents. De son côté, le système d’info-divertissement intégré à l’écran tactile de 12 pouces est bien conçu, avec une présentation moderne et claire. Celui-ci est alors associé à un combiné numérique de 10,25 pouces personnalisable. Globalement, les prestations sont convaincantes, de même que l’habitabilité, tandis que le volume de coffre est affiché à 420 litres.

Que vaut le Cupra Formentor sur la route ? Essai en conduite

Si seule notre version d’essai était disponible au lancement du Cupra Formentor, la gamme s’est très largement étendue au fil des mois, avec une déclinaison développant 150 chevaux ainsi qu’une variante équipée du cinq cylindres Audi, revendiquant alors pas moins de 390 chevaux. Une version hybride rechargeable reprenant la chaîne de traction de la Cupra Leon est également proposée, affichant une puissance de 245 équidés, issus de l’alliance d’un TSI 150 et d’un moteur électrique. De notre côté, nous avons opté pour la version de lancement de 310 chevaux, qui n’est donc désormais plus la plus performante, mais qui est alors idéale pour ce SUV, qui joue avant tout la carte de la polyvalence, plutôt que celle de la sportivité exacerbée, malgré ses apparences. Car lorsque l’on prend pour la toute première fois le volant de ce nouveau-né au sein du catalogue, on se rend rapidement compte que le but de Cupra n’était absolument pas de proposer un modèle ultra-radical, mais au contraire, de toucher une clientèle assez vaste, en leur offrant un véhicule dynamique, mais toujours très polyvalent.

En effet, hors de question de cantonner ce Cupra Formentor à un rôle de 2e voiture du foyer, alors qu’il peut tout à fait être utilisé au quotidien, grâce à son gabarit, bien sûr, mais également à son comportement, qui reste toujours très équilibré. Un caractère que l’on doit également à la présence sous son capot du bloc 2,0 litres TSI, que l’on retrouve aussi sous le capot du nouveau Volkswagen Tiguan R. Celui-ci est alors très volontaire, très souple et coupleux, tandis que sa boîte DSG à sept rapports, très correcte en conduite coulée et offrant des passages de rapports très discrets a un peu plus de mal à suivre lorsque le rythme s’accélère. Il faudra donc de préférence activer le mode Sport et jouer des patentes au volant pour que l’auto devienne plus amusante et se transforme alors littéralement en vraie sportive. Si l’on pouvait critiquer le son factice sortant des enceintes lorsque la configuration la plus dynamique est activée, on remarquera néanmoins que l’échappement devient aussi un peu plus sonore, pour notre plus grand plaisir, évidemment !

Le comportement devient également plus incisif, grâce à une gestion plus réactive de la boîte, tandis que la direction et la suspension se raffermissent quant à elles. On appréciera la prise de roulis presque parfaitement maîtrisée, ce qui est évidemment rare sur un modèle surélevé, qui ne virera alors jamais aussi à plat qu’un coupé, même si le châssis reste ici excellent. De son côté, la transmission intégrale livrée de série fait prendre quelques kilos au véhicule, sans pour autant être vraiment indispensable pour autant, puisque celui-ci n’a pas vraiment vocation à monter autre chose que des trottoirs. C’est dommage, car cet élément alourdit alors considérablement l’auto, sans forcément la rendre plus agile. Sans doute cet élément joue en faveur de la tenue de route, mais certainement pas du plaisir et c’est bien dommage ! Cependant, un point qui reste très bon est le freinage, mordant et endurant, alors qu’il est assuré par un système Brembo livré de série sur notre version d’essai Premiere Edition. Vous l’aurez compris, son poids assez élevé de 1 644 kilos sur la balance est loin de faire de lui le véhicule le plus agile du marché, alors que celui-ci nuit malheureusement à l’efficacité de l’auto sur les routes sinueuses.

Le châssis est quant à lui excellent et cela se révèle sur les routes sinueuses, comme nous avons pu en croiser lors de notre essai. Mais ce n’est pas tout, car le Cupra Formentor sait aussi distiller de belles sensations à l’accélération, avec un 0 à 100 km/h alors réalisé en seulement 4,9 secondes, grâce à un couple élevé de 400 Nm, réparti entre les quatre roues. Un atout qui pourra se montrer utile au quotidien, permettant de profiter de très bonnes reprises, que ce soit en sorties de virages comme lors des dépassements. Sur les voies rapides, on appréciera alors le confort de ce SUV, avec ses suspensions plus souples, mais consistantes, même si l’on pourra reprocher les bruits aérodynamiques assez présents, malgré la bonne insonorisation globale de l’auto.

Notes et avis sur l’essai du Cupra Formentor

Catégorie
Note sur 5
Avis Caroom
Esthétique
⭐️⭐️⭐️⭐️
On aime ou pas, mais le look du SUV ne laisse pas indifférent !
Conduite
⭐️⭐️⭐️⭐️
Plus polyvalent que vraiment radical, le Formentor est un très bon compromis pour tous les jours
Praticité
⭐️⭐️⭐️⭐️
Relativement spacieux, il accueille sans soucis toute la famille et profite d’un coffre dans la moyenne du segment
Rapport Qualité/Prix
⭐️⭐️⭐️⭐️
Un poil cher, le Cupra Formentor reste plutôt bien équipé, notamment dans sa version Premiere Edition qui vaut le détour !

Envie d’un Cupra Formentor au meilleur prix ?
Achetez-le moins cher avec Caroom !

Cupra Formentor
Cupra Formentor 24 véhicules disponibles
À partir de 27 114 € -18% de remise

Bilan de notre essai du Cupra Formentor

Sous ses airs de SUV agressif, le Cupra Formentor se révèle être en fait plus polyvalent qu’il ne le laisse paraître, aussi à l’aise sur des parcours sportifs que sur des trajets du quotidien et sur autoroute. Car si l’auto est véritablement dynamique, avec un excellent châssis et un moteur coupleux et performant, il n’est pas radical pour un sou et manquerait alors légèrement d’agilité, du fait de son poids un peu trop élevé à notre goût. Mais quoi qu’il en soit, le SUV ibérique pourra parfaitement devenir le premier véhicule de la famille, étant à la fois sportif et plutôt confortable en mode normal. Autant dire que l’auto vaut le coup d’œil et possède de très forts arguments en sa faveur !

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 22 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 

 

Julie
Publié par
Julie
Commentez cet article

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !