Essai du Jeep Wrangler 4xe hybride rechargeable : très bonne surprise

Essai auto du Jeep Wrangler 4xe hybride rechargeable

Vieux jeu, le Jeep Wrangler ? Loin de là ! Désormais, le 4X4 se décline en une toute nouvelle version hybride rechargeable, baptisée 4xe. Mais vaut-elle vraiment le détour ? Découvrez cela dès maintenant dans notre essai auto du Jeep Wrangler 4xe.

Écoutez cet essai en podcast 🎧

Si l’on devait qualifier le Jeep Wrangler, nous dirions sans aucun doute qu’il s’agit d’un véritable mythe automobile. Un vrai 4X4 comme on en fait plus, hormis chez deux constructeurs. En effet, on peut désormais compter sur les doigts de la main les rivaux du mastodonte américain, puisque le marché n’est plus composé que des Mercedes Classe G et Land Rover Defender. Arrivé dans la gamme en 1987 et descendant directement de la Jeep Willys MB conçue pendant la 2e Guerre Mondale, le Wrangler a rapidement su tirer son épingle du jeu au fil des années. Au point de devenir une véritable icône, encore à l’heure actuelle. Toujours considéré comme l’un des meilleurs véhicules tout-terrain du marché, il séduit de nombreux adeptes de la conduite off-road, se montrant alors polyvalent et pratique, mais surtout à l’épreuve de tous les obstacles et difficultés qu’il rencontre. Mais si dans l’imaginaire collectif, il est encore parfois associé à une image peu flatteuse, cela est en train de changer.

En effet, le Jeep Wrangler a beaucoup évolué au fil des décennies. Et il n’avait de toute façon pas vraiment le choix pour survivre. Une impressionnante capacité d’adaptation pour le baroudeur américain, capable d’affronter la nature mais surtout tous ses imprévus, d’escalader chaque colline et de franchir n’importe quel gué. Alors quand on exige de lui qu’il se fasse plus propre et plus écolo, il ne rechigne évidemment pas, même s’il est vrai que cela peut sembler étonnant, voire un peu déroutant au premier abord. Car faut bien l’avouer, le 4X4 n’a pas vraiment le profil type du véhicule eco-friendly par excellence, lui qui mise plutôt sur sa mécanique rustique et sur son image bien particulière. Mais que voulez-vous, les choses changent et lui aussi doit s’adapter. Et c’était de toute façon ça où tout simplement disparaître. La firme américaine a donc fait son choix et a décidé de moderniser sa star, plutôt que d’arrêter sa commercialisation. Une décision qui ne devrait pas plaire aux puristes, mais qu’importe.

Mais alors, le Jeep Wangler a-t-il perdu de sa superbe avec son passage à l’hybride rechargeable ? C’est ce que nous avons voulu savoir en prenant son volant, le temps de quelques jours. L’occasion de tout savoir sur cette nouvelle version, mais surtout de découvrir ce qu’elle vaut vraiment sur la route. C’est parti !

Extérieur et design du Jeep Wrangler 4xe hybride rechargeable

Les inconditionnels du grand 4X4 peuvent déjà se rassurer, le style iconique de leur star n’a pas du tout changé avec cette nouvelle version hybride rechargeable. Entièrement renouvelé en 2018 avec une toute nouvelle génération ayant fait un net bond en avant en termes de modernité, le Jeep Wrangler avait alors bien évolué, sans pour autant perdre son identité, bien heureusement. Nous sommes donc toujours face à un véhicule imposant, avec des lignes reconnaissables entre mille. La face avant aborde quant à elle toujours ses fameuses sept fentes, présentes sur les modèles de la marque depuis ses débuts, avec la Willys de 1941. Un gimmick bien connu des amateurs de la marque, qui rappelle l’ADN de celle-ci. Évidemment très grand, le Jeep Wrangler affiche une hauteur de 1,85 mètre pour 4,88 mètres de long. Rien que ça ! Enfin, les petits phares ronds sont évidemment reconduits, de même que son pare-brise, quasiment vertical, participant à lui donner un style caractéristique. D’ailleurs, sa silhouette carrée ne trompe évidemment personne et est reconnaissable au premier coup d’œil.

En le regardant de profil, on remarque d’ailleurs que tout a été fait pour optimiser la praticité et l’espace à bord, au contraire de la mode actuelle des SUV coupés. Ici, le toit est droit et la ligne est avant tout dessinée pour la fonction et non la forme. Bien sûr, nous retrouvons la fameuse roue de secours installée sur le coffre, complétant parfaitement le style de ce Wrangler. Vous l’avez donc remarqué, il est quasiment impossible de remarquer qu’une motorisation hybride rechargeable se cache sous son capot. Néanmoins, quelques petits détails la trahissent, telles que la trappe pour la prise de recharge, installée sur l’aile avant gauche. On notera également la présence de logos 4xe (lire four-by-e) ainsi que de discrets éléments peints en bleu. Hormis ces petits détails, le baroudeur est strictement identique à la version thermique originelle. On remarque toutefois que la version courte n’est désormais plus disponible, n’offrant pas assez de place pour installer les batteries.

Poste de conduite et habitabilité du Jeep Wrangler 4xe hybride rechargeable

Avant de prendre enfin le volant de notre Jeep Wrangler, nous vous proposons d’abord un petit tour du propriétaire, afin de découvrir plus en détail le poste de conduite du grand baroudeur américain. Et là encore, les fans de ce dernier peuvent se rassurer, puisque celui-ci reste tout à fait identique à la version standard fonctionnant à l’essence ou au diesel. À vrai dire, ce n’est pas vraiment une surprise, car il n’a pas encore reçu de restylage depuis l’arrivée de cette 4e génération. Aucune raison d’apporter des changements donc, d’autant plus que le but reste de rendre l’hybridation la plus discrète possible. Nous retrouvons donc un poste de conduite déjà bien connu, avec ses lignes carrées et sa présentation très rustique, qui contribue à son charme indéniable. Certes, cet intérieur n’est pas le plus raffiné du marché, et c’est tout à fait normal, car il se doit avant tout d’être pratique et facilement lavable après une excursion en dehors des sentiers battus. Il est toutefois possible de choisir des sièges en cuir en option.

Malgré un aspect un peu old-school, l’habitacle de ce Jeep Wrangler se montre plutôt convaincant et qualitatif, tandis que les finitions sont globalement satisfaisantes. Dommage que la présentation reste encore très chargée, alors qu’il faudra un certain temps pour s’adapter et trouver ses repères. On appréciera tout de même le confort de ce poste de conduite, ainsi que son vaste espace. De son côté, le conducteur profite d’un grand écran tactile de 8,4 pouces, qui intègre également quelques réglages spécifiques dédiés à la conduite tout-terrain. En revanche, et c’est un peu dommage, le combiné reste analogique, avec un simple petit écran central et deux compteurs à aiguilles. On espère que cela sera rectifié lors du restylage. Si les places à l’avant sont plutôt confortables, c’est un peu moins le cas de la banquette arrière. Celle-ci est en effet un peu trop ferme, tandis que le plancher très haut sera peu pratique pour ceux ayant de grandes jambes. Le coffre oscille quant à lui entre 533 et 1 910 litres, ce qui est très satisfaisant.

Que vaut le Jeep Wrangler 4xe hybride rechargeable sur la route ? Essai en conduite

Avant de nous lancer dans cet essai et de prendre le volant du Jeep Wrangler, il nous semble plutôt pertinent de nous attarder durant quelques minutes sur la mécanique qui anime le 4X4 et qui se cache sous son grand capot. En effet, il faut savoir qu’il n’existe désormais plus qu’une seule version, qui n’est autre que la variante hybride rechargeable que nous avons à l’essai. Une évolution pour le moins radicale pour ce baroudeur, à qui l’on associe plus volontiers une motorisation diesel, bien qu’une déclinaison essence fût également proposée au catalogue jusqu’à peu. Désormais, il faudra donc se contenter de cette version branchée, qui marie un quatre cylindres carburant au sans-plomb à un moteur électrique, le tout développant alors une puissance totale de 280 chevaux pour un couple cumulé de 637 Nm. Il n’en faut de toute façon pas moins pour tracter les 2,3 tonnes de l’engin, qui ne demande pourtant que 6,4 secondes pour réaliser le 0 à 100 km/h. Une véritable performance au vu de son poids, que l’on doit notamment au coup de boost offert par le moteur électrique.

Sans surprise, la puissance est évidemment répartie entre les quatre roues, via une transmission intégrale ainsi qu’une boîte automatique à huit rapports. Autant dire que ce Jeep Wrangler est une vraie machine de guerre, qui ne perd absolument pas son esprit originel et son ADN, bien au contraire. En effet, le moteur électrique, qui offre un couple instantané facilite encore plus le passage de certains points difficiles ainsi que les manœuvres en tout-terrain, comme nous avons pu le voir durant notre essai. Vous ne serez évidemment pas surpris d’apprendre que le 4X4 se sent évidemment très à l’aise sur les sentiers escarpés, passant alors chaque bosse et chaque trou avec une aisance déconcertante. Le passage en transmission intégrale se fait quant à lui grâce à un levier situé près de celui pour la marche avant et arrière, et change évidemment radicalement le comportement de l’auto. Bien entendu, le baroudeur américain confirme encore une fois son statut de vrai franchiseur, qui semble tout simplement invincible. Il faudra alors vraiment le pousser dans ses retranchements pour le mettre en difficulté.

En effet, sa boîte courte ainsi que son blocage de différentiel le rendent quasiment invincible, sur tous les types de chemins et face à quasiment tous les obstacles. S’il est vrai que l’implantation d’une motorisation hybride rechargeable sous le capot de ce Jeep Wrangler pourrait donner des syncopes aux puristes, il faut avouer que cette stratégie est plutôt cohérente avec l’esprit de la voiture. Quel bonheur de rouler dans la nature, en écoutant le chant des oiseaux plutôt que le bruit du moteur diesel ! Néanmoins, il faudra composer avec le son très présent de l’avertisseur sonore, chargé de prévenir les piétons lorsque l’on roule en mode électrique. Le bruit du moteur électrique lors de la régénération est également assez fort et pas forcément très agréable. Doté d’une batterie de 17,3 kWh, le baroudeur américain est en mesure de parcourir une cinquantaine de kilomètres environ en mode 100 % électrique. Une fois celle-ci vidée, le moteur essence reprend la main, de manière un peu trop perceptible malheureusement. Plusieurs modes de conduite sont proposés, permettant de forcer la marche en électrique ou au contraire de garder de l’autonomie pour plus tard.

Il faut alors compter environ 9 heures de recharge sur une prise domestique standard, une durée qui descend alors à 2 h 30 sur une borne 7,4 kW. Si le Jeep Wrangler est avant tout conçu pour crapahuter dans la boue, il faut aussi le conduire sur la route pour rejoindre les petits chemins. Et sans grande surprise, ce n’est pas là où il se sent le plus à l’aise, bien qu’il ait tout de même fait un vrai bond en avant par rapport aux précédentes générations. La prise de roulis demeure en effet très importante, en raison de la souplesse de l’amortissement ainsi que de la hauteur de caisse. Si la direction très souple est évidemment un atout en conduite tout-terrain et lors des manœuvres, elle manque toutefois cruellement de précision, ce qui ne facilite pas la remontée d’information. D’autant plus que la caméra à l’avant n’est pas forcément d’une grande aide en raison de la définition très moyenne. La boîte est de son côté très douce, tandis que les accélérations sont franches. Il faudra toutefois faire avec une consommation plutôt élevée, tournant autour des 10 l/100 km en cycle mixte. En revanche, ce Wrangler n’est soumis à aucun malus écologique !

Notes et avis sur l’essai du Jeep Wrangler 4xe hybride rechargeable

Catégorie
Note sur 5
Avis Caroom
Esthétique
⭐️⭐️⭐️⭐️
On aime son style intemporel et imposant, qui ne plaira toutefois pas à tout le monde !
Conduite
⭐️⭐️⭐️⭐️
Avant tout conçu pour la conduite tout-terrain, ce Wrangler est invincible ! Il pêche en revanche un peu plus sur la route.
Praticité
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
En plus d’aller partout, le 4X4 est également très spacieux !
Rapport Qualité/Prix
⭐️⭐️⭐️⭐️
Affiché à partir de 68 200 euros, ce Jeep Wrangler hybride rechargeable est un peu cher au vu des prestations.

Envie d’un Jeep Wrangler 4xe au meilleur prix ?
Achetez-le moins cher avec Caroom !

Jeep Wrangler
Jeep Wrangler 12 véhicules disponibles
À partir de 55 988 € -11% de remise

Bilan de notre essai du Jeep 4xe hybride rechargeable

Au premier abord, il faut bien avouer que nous avions pas mal d’a priori sur cette version hybride rechargeable. Un Jeep Wrangler branché ? Difficile à imaginer quelques années plus tôt. Et pourtant, une fois au volant, nous nous sommes rapidement rendu compte que cette déclinaison n’a rien perdu de son esprit originel. Une très bonne surprise donc que ce 4X4, qui reste toujours fidèle à lui-même et qui offre toujours d’excellentes prestations en conduite tout-terrain. Seuls quelques défauts, notamment sur le bitume sont à noter, mais dans l’ensemble, le baroudeur remplit parfaitement sa fonction, le tout sans aucun malus écologique !

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 1 personne

 Ces articles vont aussi vous aider 
Julie
Publié par
Julie
Commentez cet article

Pin It on Pinterest

Share This