Essai du Peugeot 5008 restylé : l’allié des familles

Essai auto du Peugeot 5008 restylé

Emboîtant le pas au 3008, le Peugeot 5008 restylé se renouvelle sur tous les points, sans renier ses qualités routières inégalables. Découvrez notre essai auto du Peugeot 5008 restylé.

S’il y a bien un constructeur dont l’actualité est plus que chargée en ce moment, c’est sans aucun doute Peugeot. Et pour cause, la firme sochalienne ne semble pas vraiment subir la crise, ayant au contraire tiré parti de l’année 2020 pour se réinventer, avec une gamme quasiment intégralement renouvelée. C’est sans aucun doute porté par la célébration de son 110e anniversaire que le constructeur a en effet occupé l’actualité à de nombreuses reprises l’année passée, ainsi que les premières places du classement des modèles les plus vendus en France. Et parmi eux, outre les incontournables 208 et 2008, citons également le Peugeot 5008, vendu à plus de 20 000 exemplaires sur l’ensemble de l’année dernière. Un beau succès pour la star des SUV familiaux, qui se place donc devrait les Renault Koleos et autres Seat Tarraco, ses principaux rivaux à l’heure actuelle, sur un segment de plus en plus prisé par les constructeurs.

Si son style explique déjà en grande partie pourquoi tout le monde se l’arrache, le grand SUV a en réalité plus d’un atout dans son sac, à commencer par son habitabilité, avec son espace à bord et son coffre spacieux. Pas étonnant que plus de 300 000 exemplaires aient déjà été vendus depuis le lancement de la première version, en 2017. Ce restylage devrait donc confirmer son statut de leader du segment, alors que ce 5008 ne se contente pas que d’un changement de visage. En effet, celui-ci mise également sur des prestations routières encore améliorées, mais ne cède malheureusement pas à l’hybridation rechargeable, laissant l’exclusivité au Peugeot 3008. Et la raison est simple : la batterie n’aurait pas laissé suffisamment de place pour accueillir sept personnes, or, pas question pour le grand SUV de se priver de cet atout. Tout porte néanmoins à croire que la prochaine génération pourra remédier à ce problème.

Quoi qu’il en soit, nous avons de notre côté jeté notre dévolu sur la version équipée du PureTech 180 coiffant la gamme, le temps de notre essai, afin de découvrir tout son potentiel sur les routes de la Picardie.

Extérieur et design du Peugeot 5008 restylé

Avec cette nouvelle version, Peugeot a tenu à rester dans la continuité de ce qu’il proposait jusqu’alors, en reconduisant le look très proche de celui du 3008, lui aussi restylé. Si l’on ne sait jamais vraiment si c’est par facilité ou par volonté de proposer une offre complémentaire, voire un peu des deux, il n’en reste pas moins que les deux SUV ont logiquement subi le même traitement esthétique lors de ce restylage. Le but est d’offrir une alternative plus spacieuse et habitable au SUV compact, pouvant alors accueillir plus d’occupants à bord. Le 5008 hérite donc des évolutions de son petit frère, avec ses nouveaux crocs lumineux entourant une calandre redessinée. Le visage de l’auto devient alors plus agressif qu’auparavant, sans pour autant perdre son charme. À noter aussi qu’un nouveau Black Pack fait son apparition, remplaçant tous les éléments chromés par du noir.

Celui-ci peut également être complété par de nouvelles jantes de 19 pouces, ainsi que par l’une des deux nouvelles teintes faisant leur arrivée au catalogue, à savoir les Metallic Copper et Bleu Célèbes. Toujours très réussi visuellement, malgré une nouvelle face avant plus affirmée, ce Peugeot 5008 restylé ne devrait avoir aucun mal à séduire la clientèle. D’autant plus que ses dimensions restent strictement identiques, avec une longueur toujours affichée à 4,64 mètres pour 1,64 mètre de haut. À l’arrière, les évolutions s’avèrent bien plus discrètes, se concentrant alors majoritairement autour des feux, toujours en forme de griffes, mais profitant désormais d’un traitement fumé. Notons également l’arrivée de nouvelles finitions intermédiaires baptisées Pack, offrant des éléments supplémentaires sans être forcément obligés de passer à la version supérieure. La version GT Pack incarne donc l’offre la plus haute, incluant des équipements tels que le Pack City 2, le hayon motorisé mains libres ou encore les jantes diamantées bi-ton.

Poste de conduite et habitabilité du 5008 restylé

Lorsque l’on s’installe à bord de ce Peugeot 5008, nous ne sommes pas vraiment frappés par les évolutions de l’habitacle. Et pour cause, celui-ci, déjà très réussi avant le restylage ne change en réalité que très peu et conserve sa présentation originelle, pour notre plus grand plaisir. On notera néanmoins quelques petites modifications, à commencer par l’arrivée d’un tout nouvel écran tactile de 10 pouces installé sur la planche de bord. Celui-ci est épaulé par un combiné numérique ici reconduit, qui profite toutefois désormais de la nouvelle technologie Normally Black, offrant alors une meilleure visibilité en optimisant les contrastes. Un détail qui peut notamment faire la différence par temps clair, lorsque le soleil tape directement sur l’écran. Les plus observateurs remarqueront également l’arrivée de nouveaux inserts en bois de tilleul, ainsi que d’inédits garnissages de sièges, pour une présentation toujours plus premium et un choix encore plus large. Le reste de l’habitacle est quant à lui toujours aussi satisfaisant, avec des matériaux de bonne facture.

En revanche, les assemblages demeurent quelque peu perfectibles et l’on notera également la présence de quelques éléments assez peu ergonomiques, contrastants avec ce que nous propose Peugeot sur sa 308 notamment. Bien sûr, l’ensemble reste globalement très satisfaisant quand même, avec un confort toujours à la pointe, que ce soit pour les passagers à l’avant comme à l’arrière. Si les sept places permettent au grand SUV de se démarquer et de séduire les familles nombreuses, les deux sièges additionnels dans le coffre restent à utiliser de manière ponctuelle, bien qu’ils demeurent relativement confortables tout de même. Ceux-ci amputent de manière assez importante l’espace de chargement, qui oscille entre 166 et 1 940 litres selon la configuration, ce qui reste alors plus que correct une fois tous les sièges rabattus, permettant de loger toutes les affaires pour partir en vacances, par exemple.

Que vaut le Peugeot 5008 restylé sur la route ? Essai en conduite

Avant toute chose, ne cherchez pas la moindre trace d’hybridation sur ce Peugeot 5008, qui a décidé de faire l’impasse sur toute forme d’électrification pour l’instant, qu’il s’agisse de rechargeable ou non. Les clients devront donc se contenter de motorisations essence et diesel développant 130 ou 180 chevaux, associées à une boîte manuelle ou à une transmission automatique EAT8, inaugurée sur le 3008. Si la gamme peut sembler quelque peu restreinte, elle correspond néanmoins à la plupart des besoins des clients, avec des moteurs assez puissants pour déplacer les 1 607 kilos du véhicule. Pour notre part, nous avons décidé de prendre le volant de la version équipée du PureTech 180 chevaux, associé à la boîte automatique à huit rapports qui nous avait déjà convaincus lors de nos précédents essais. Celle-ci offre en effet des passages de rapports très doux et se révèle parfaitement adaptée au quotidien, tout en réduisant la consommation de carburant, bien qu’elle puisse avoir légèrement plus de mal à suivre lorsque le rythme s’accélère un peu plus.

Ne vous en faites cependant pas, l’auto sait se montrer dynamique, avec ses 250 Nm de couple disponibles à bas régime et son châssis aux petits oignons. Le train arrière gagne ici en fermeté sur le gros SUV, afin d’optimiser la tenue de route, tandis que le confort reste de mise, conférant à ce Peugeot 5008 un comportement tout à fait équilibré, s’adaptant à tous les besoins. Le train avant est réactif, alors que l’auto se mène aisément, avec une prise de roulis plus que maîtrisée, ce qui surprend toujours sur un tel véhicule surélevé. En bref, ce 5008 jouit tout simplement d’un comportement exemplaire et l’on se surprend alors à prendre quelques virages à haute vitesse, ce qui aurait été tout bonnement impossible avec d’autres modèles du même segment. Et c’est là le vrai tour de force de Peugeot, qui a été en mesure de créer un véhicule à la fois dynamique et confortable, sans compromis et sans pour autant verser dans la radicalité.

Si le mode Confort est particulièrement adapté aux trajets du quotidien, la configuration Sport permet quant à elle de véritablement tirer parti des capacités de l’auto, grâce une direction raffermie et une réponse du moteur optimisée. À l’aise en ville, malgré son gabarit imposant et sur des parcours plus sinueux, le Peugeot 5008 excelle également sur autoroute et sur de plus longs trajets, grâce à un tapage des suspensions très bien calibré, absorbant parfaitement les imperfections de la chaussée sans être trop mou pour autant, afin d’assurer une bonne tenue de route sur des trajets plus dynamiques. L’insonorisation a quant à elle été très bien travaillée que ce soit au niveau du son du moteur, quasiment imperceptible qu’en termes de bruits de roulements et aérodynamiques, très peu présents, même à haute vitesse. Les occupants sont alors plongés dans un vrai cocon de confort, rendant les voyages au long cours très agréables pour toute la famille.

Si le grand SUV frise donc la perfection en termes de comportement routier, et ce sur tous les types de trajets, il y a néanmoins un point noir : la consommation. Et pour cause, en l’absence d’hybridation, le Peugeot 5008 reste assez gourmand, avec une moyenne en cycle mixte annoncée à 7,1 litres, pouvant alors grimper à un peu plus de 9 litres selon les situations, comme nous avons pu le voir lors de notre essai. C’est dommage, même si c’est évidemment loin d’être rédhibitoire pour autant. Il faudra par ailleurs composer avec des émissions de l’ordre de 163 g/km, correspondant alors à un malus écologique de 1 901 euros. Une somme à ne pas négliger à l’achat et qui pourrait dissuader les plus hésitants, qui auraient alors tout intérêt à opter pour la version de 130 chevaux, moins taxée.

Notes et avis sur l’essai du Peugeot 5008

Catégorie
Note sur 5
Avis Caroom
Esthétique
⭐️⭐️⭐️⭐️
Toujours très agressif, le style du Peugeot 5008 est osé, mais très réussi.
Conduite
⭐️⭐️⭐️⭐️
Avec son comportement équilibré et sa grande polyvalence, le SUV a tout bon !
Praticité
⭐️⭐️⭐️⭐️
Ses sept places et son grand coffre en font un allié parfait pour les grandes familles.
Rapport Qualité/Prix
⭐️⭐️⭐️⭐️
Affiché à partir de 43 300 euros, le 5008 restylé n’est peut-être pas donné, mais il reste plutôt bien équipé

Envie d’un Peugeot 5008 au meilleur prix ?
Achetez-le moins cher avec Caroom !

Peugeot 5008
Peugeot 5008 374 véhicules disponibles
À partir de 24 793 € -27% de remise

Bilan de notre essai du Peugeot 5008 restylé

Avec ce restylage, le Peugeot 5008 évolue dans le bon sens, tout en restant néanmoins fidèle à lui-même, en conservant les qualités routières qui font sa force, ainsi que ses excellentes prestations globales, notamment à l’intérieur. Montant encore un peu plus en gamme, le grand SUV se modernise davantage et a plus que jamais toutes les cartes en main pour grappiller quelques clients à ses rivales allemandes, le Volkswagen Tiguan Allspace en tête. En réalité, seuls quelques aspects purement financiers pourraient constituer une ombre au tableau, tant ce 5008 est réussi sur tous les points, avec une alliance moteur/châssis qui nous aura définitivement conquis !

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 52 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 

 

Julie
Publié par
Julie
Commentez cet article

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !