Essai du Volvo XC60 Recharge T6 : le bon compagnon de route, confortable et hybride

Essai auto du Volvo XC60 Recharge T6

Grâce à son restylage 2021, le XC60 hybride rechargeable profite de nouvelles batteries mais aussi d’un moteur électrique plus puissant. De quoi en faire un SUV encore plus polyvalent, à l’aise partout. Découvrez sans plus attendre notre essai auto du Volvo XC60 Recharge T6.

Écoutez cet essai en podcast 🎧

Placé pile entre le plus petit XC40 et l’imposant XC90, le XC60 est le SUV moyen de Volvo. Gros mais pas impossible à garer (4,71 m de long pour 1,90 m de large), taillé pour la route mais pas incongru en ville, il est à l’aise un peu partout. Il existe avec des motorisations micro-hybrides diesel, qui seront toutes indiquées pour les gros rouleurs, mais tous les moteurs essence proposés au catalogue sont désormais hybrides rechargeables. C’est vers le plus modeste des deux, le Recharge T6, que nous avons jeté notre dévolu pour cet essai.

Extérieur et design du Volvo XC60 Recharge T6

Le XC60 a été restylé en 2021, mais doués sont ceux qui parviennent à repérer du premier coup d’œil une version facelift de l’ancienne. Il n’y a en effet que les pare-chocs qui évoluent un peu, tandis que le reste de la carrosserie reste identique. Même les optiques, qui sont en général ce que les constructeurs retouchent pour amener un peu de nouveauté pendant le cycle de vie d’un modèle, sont ici laissées telles quelles. Mais pas moins de cinq ans après sa sortie, le Volvo XC60 demeure une auto au design actuel, qui sait habilement manier le style sport-chic sans verser dans l’ostentatoire. Ceux qui veulent un peu plus de sportivité peuvent opter pour la version Polestar Engineered, qui reçoit entre autres des boucliers sans chrome et des jantes forgées de 21 pouces qui ne dépareilleraient pas sur une sportive. Le suédois reste en tout cas bien proportionné et plaisant à l’œil quelle que soit la déclinaison choisie.

Poste de conduite et habitabilité du Volvo XC60 hybride

Tous ceux qui sont déjà montés dans une Volvo ne seront très franchement pas dépaysés par la présentation intérieure du XC60. Un peu à la manière de BMW et Mercedes, Volvo a tendance à décliner ses habitacles, au risque de lasser. Mais on ne peut pas enlever à la marque un vrai savoir-faire en matière de finition, avec des matériaux flatteurs, des plastiques de bonne qualité et des placages valorisants, qu’ils soient comme ici en métal, ou plus chaleureux et en bois véritable. Plusieurs selleries sont au programme, dont une originale qui fait appel à de la laine mélangée et du similicuir, pour ceux qui préfèrent éviter les revêtements d’origine animale. Non seulement c’est singulier et permet de se démarquer du reste, mais la laine a aussi des propriétés thermiques intéressantes : on ne s’y colle pas l’été et elle n’est jamais glaciale l’hiver. Pour les réfractaires, on peut toujours opter pour du cuir Nappa fin de belle facture, dans des coloris variés.

Aucun souci particulier à signaler concernant la place à bord, suffisamment généreuse à l’avant comme à l’arrière pour que la majorité des gabarits s’y sentent à l’aise. Idem au niveau du coffre, où les 468 litres de chargement annoncés permettent de partir en vacances à quatre sans trop faire de concessions. S’il devait y avoir un grief en revanche, c’est au niveau du système d’infodivertissement conçu avec Google. Il est piloté par une dalle fluide et assez réactive, mais il nous a été impossible, lors de l’essai, d’y connecter un smartphone Android pour activer Android Auto. Nous avons pourtant essayé avec un téléphone lui aussi fabriqué par Google, un Pixel 6, mais rien n’y a fait, avec ou sans fil. Si l’on retrouve Maps en natif pour le GPS et que quelques applications somme Spotify ou YouTube Music sont accessibles via la Play Store de la voiture, nous avons donc dû faire une croix sur Waze. Dommage ! Reste maintenant à voir si ce problème de compatibilité sera réglé à l’avenir, pour compléter l’expérience.

Que vaut le Volvo XC60 Recharge T6 sur la route ? Essai en conduite

La motorisation Recharge T6 associe un 4-cylindres 2.0 turbo essence de 253 ch avec un moteur électrique de 145 ch. Le tandem procure des performances plus que généreuses, puisqu’il faut moins de 6 secondes pour effectuer le 0 à 100 km/h et que les relances sont immédiates grâce à l’apport de l’électrique. Si vous faites de fréquents allers-retours en Allemagne en revanche, vous serez triste d’apprendre que toutes les Volvo sont désormais limitées à 180 km/h par une bride électronique. La boîte automatique à 8 rapports préfère de toute manière la conduite coulée, situation dans laquelle elle se montre presque imperceptible. De même la transition entre thermique et électrique se fait le plus souvent de manière totalement transparente, avec très peu de vibrations et une insonorisation poussée.

Sans surprise, c’est également en conduite souple que le suédois s’apprécie le plus. Notre modèle d’essai était équipé de l’efficace suspension pneumatique optionnelle (2 430 €), qui adapte la fermeté de l’amortissement en fonction de l’allure et de la conduite. Non seulement elle permet une bonne filtration des aspérités de la chaussée (on n’est jamais chahuté à bord, même sur les pavés), mais elle est aussi garante d’une stabilité rassurante quand le rythme augmente. N’allez pas croire le XC60 sportif, mais il ne rend pas les armes facilement dans les enchaînements de virages, pour peu qu’on ne le brusque pas.

Côté consommation enfin, le XC60 Recharge T6 s’en sort très bien tant que l’on reste dans une utilisation prévue pour l’hybride rechargeable. On fera ainsi aisément des trajets d’une grosse centaine de kilomètre en ne consommant pas plus de 4 l/100 km, car la grosse batterie de 18,8 kWh permet de rouler longtemps en électrique. Comptez environ 60 km en ville sans brûler d’essence, et environ 45 km sur route, sans forcer. En revanche, l’autoroute n’est vraiment pas son terrain de jeu favori, et il faudra plutôt compter enter 9 et 10 l/100 km en respectant les limitations de vitesse. Il faut également penser à bien activer le mode « maintien de charge » lorsque l’on roule sur voie rapide, pour privilégier le moteur thermique. Sinon, l’électrique prend le pas même à haute vitesse, et l’autonomie de la batterie fond alors comme neige au soleil.

Notes et avis sur l’essai du Volvo XC60 hybride

Catégorie
Note sur 5
Avis Caroom
Esthétique
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Toujours dans le coup, le XC60 mêle habilement sportivité et classe.
Conduite
⭐️⭐️⭐️⭐️
Un SUV confortable et pas flemmard, c’est à saluer. Mais la suspension pneumatique aide beaucoup.
Praticité
⭐️⭐️⭐️⭐️
Habitable et bien fini, le Volvo ne bat pas de records mais se montre adapté pour une petite famille.
Rapport Qualité/Prix
⭐️⭐️⭐️
Il faut mettre le prix pour avoir un XC60 avec les bonnes options, mais les tarifs ne sont pas délirants face à la concurrence.

Envie d’un Volvo XC60 au meilleur prix ?
Achetez-le moins cher avec Caroom !

véhicule disponible
À partir de 0 € -% de remise

Bilan de notre essai du Volvo XC60 Recharge T6

Simple et efficace, voilà qui pourrait résumer l’expérience à bord du Volvo XC60. Mais le tout sans oublier un raffinement bienvenu, une qualité de finition exemplaire et un univers zen qui donne envie d’aligner les kilomètres. On ne sent pas envahi par la technologie, pourtant elle est bien là. Il faut compter au moins 59 230 euros pour un XC60 d’entrée de gamme (micro-hybride diesel), et pas moins de 72 130 euros pour la motorisation Recharge T6. Pour notre finition Ultimate bardée d’options on tutoie les sommets avec une note à près de 90 000 euros. Au moins les professionnels lorgnant sur l’auto seront ravis d’apprendre qu’en tant qu’hybride rechargeable avec des émissions de CO2 inférieures à 50 g/km, le Volvo XC60 Recharge T6 est exempté de TVS à vie.

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 97 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 
Jay Cee
Publié par
Jay Cee
Commentez cet article

4 commentaires
  • Apres 30000 km dans le xc60 T6 rechargeable, utilisation au max possible hybride, le véhicule est super
    MAIS
    totalement impossible de descendre sous les 7L/100, avec une utilisation très économe.
    Le coffre n’est pas du tout pratique, du fait de la présence de la batterie, pas assez de volume et le plage arrière rabattable est d’un pénible !!

  • Véhicule inutilement haut et gros, au profil de panzer, sur-consommateur et donc pollueur et comment oser parler de sportivité ?? Très XXieme siècle. A peine sorti et totalement dépassé, notamment en tech (un ou x écrans ne suffisent pas pour être qualifié de tech, sauf de manière superficielle)

    • Pour être moi-même utilisateur d’un XC60, je peux affirmer que votre opinion ne reflète en rien la réalité de ce que vous avancez. Quelles sont vos sources ? Le doigt mouillé ?

      • J’avoue, un garage m’en a prêté une en attendant de réparer mon véhicule, une Volvo aussi mais le seul cab qui a mon sens vaille la peine (C70), lol…bref pour se faufiler au 4e sous-sol de mon parking c’est une horreur, j’ai peur à chaque fois d’y laisser une jante dans les virages et encore je n’ai pas les 23 pouces en option. Sur 100 kms, il est vrai qu’il ne consomme rien car l’élec. prend bien le relai même sur autoroute, mais au delà de 100 kms la batterie se retrouve totalement vide, car entre nous 35 kms d’autonomie après recharge font en réalité 25 pas plus en full élec., du coup les consos s’envolent et le moteur thermique, je trouve, très bruyant pour un essence, malgré qu’il y ait une insonorisation extra, ça c’est bien le fort de Volvo. Bref, en conclusion ce véhicule n’a de véritable intérêt que pour un court trajet quotidien pour aller travailler en mode full élec. et être ainsi 100% écolo. mais à ton besoin d’une enclume pareil pour se rendre à son travail ??? Et à 62 000€ je trouve l’adition un peu salée. A mon sens, il y a de gros progrès à faire pour nous faire croire que l’élec. va soulager notre portefeuille vis à vis d’une ressource qui se raréfie, un vrai mensonge, il va falloir être consentent pour payer beaucoup plus nos véhicules si l’on veut préserver la planète…

Pin It on Pinterest

Share This